Economie

Les bus ne sont plus les bienvenus à Paris

Paris souhaite désormais exclure les bus touristiques de son centre-ville. La capitale française veut appliquer cette mesure pour inciter les visiteurs à visiter le centre-ville à pied, en vélo ou en transports en commun. Les autorités cherchent ainsi à répondre aux plaintes de la population locale concernant les nuisances causées par le tourisme de masse, a expliqué Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris.

Grégoire reconnaît que même si la situation à Paris n’est pas aussi mauvaise que dans des villes comme Venise ou Barcelone, inondées de touristes, les Parisiens s’inquiètent de plus en plus de l’afflux de bus touristiques.

Anarchie

« Nous ne voulons plus de l’anarchie totale des bus touristiques à Paris … Les bus ne sont plus les bienvenus au cœur même de la ville », a déclaré Grégoire.

Tous les jours, Paris est traversé par des dizaines de bus à impériale à deux niveaux qui permettent aux touristes de se déplacer parmi les principaux monuments, ainsi que par des autocars internationaux de voyageurs à petit budget en provenance de toute l’Europe.

Ce trafic contribue de manière significative aux problèmes de congestion et de pollution dans la capitale française. Grégoire a déclaré que la ville préparait une nouvelle législation visant à réduire la circulation des bus. Par ailleurs, Paris devrait construire des places de stationnement en dehors de la ville afin que les bus ne puissent plus se rendre dans le centre-ville.

La nouvelle loi française sur la mobilité donnera aux autorités locales davantage de pouvoirs afin de réglementer le trafic local. Cette nouvelle législation devrait également offrir aux autorités de nouvelles options de transport telles que la location de vélos et de scooters électriques.

Records

« Les touristes peuvent faire comme tout le monde et passer à des options de mobilité respectueuses de l’environnement ou utiliser les transports en commun. Nous avons besoin de changement », a déclaré Grégoire.

Selon le maire adjoint, le secteur touristique de la ville doit également s’adapter à ces nouvelles exigences. Dès lors, les guides touristiques devront réaliser des visites guidées à vélo ou des itinéraires à pied avec des écouteurs.

Paris est l’une des destinations touristiques les plus importantes au monde. La ville et la région Ile-de-France ont accueilli un nombre record de 50 millions de visiteurs en 2018, contre 48 millions en 2017 et ce, malgré les manifestations parfois violentes des Gilets Jaunes contre le gouvernement qui ont débuté en novembre dernier.

La France est le pays le plus visité au monde, avec un nombre record de 89,4 millions de visiteurs l’année dernière, contre 86,9 millions en 2017.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close