Economie

L’énergie durable a créé 700.000 emplois l’an dernier

Le secteur de l’énergie durable comptait onze millions d’emplois dans le monde en 2018. Il s’agit d’une hausse de 7% par rapport à l’année précédente, indique l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena). La Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam ont connu la plus forte croissance.

Selon le rapport, cette observation montre clairement que le secteur des énergies renouvelables est en expansion constante. L’activité n’est plus largement concentrée sur les marchés traditionnels que sont la Chine, le Brésil, les États-Unis, l’Inde et l’Union européenne. L’Asie a conservé sa part de 60% de l’emploi dans les énergies mondiales au niveau mondial.

Pilier du développement durable

« L’année dernière, le secteur des énergies renouvelables a créé 700.000 nouveaux emplois », souligne Francesco La Camera, directeur général d’Irena. « Cette tendance devrait également encourager d’autres pays à investir davantage dans les sources d’énergie renouvelables à mesure que les technologies s’améliorent et que les coûts diminuent. »

Les chiffres montrent que les énergies renouvelables contribuent de manière significative à créer des emplois.

« Les énergies renouvelables sont à la base de tous les principaux piliers du développement durable – environnementaux, économiques et sociaux », a déclaré La Camera. « Alors que la transformation énergétique mondiale prend de l’ampleur, cette dimension de l’emploi renforce l’aspect social du développement durable. »

Les énergies renouvelables offrent également des opportunités d’emploi supplémentaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement, y compris dans la production, le commerce et l’installation.

Les panneaux solaires photovoltaïques génèrent un tiers des emplois dans les énergies renouvelables, suivis des biocarburants liquides, de l’hydroélectricité et de l’énergie éolienne. Des projets d’énergie renouvelable hors-réseau ont également créé des emplois supplémentaires dans des communautés isolées en Afrique et en Asie.

Automatisation

Selon Irena, la Chine occupe le premier rang mondial dans le secteur des énergies renouvelables. Ce pays représentait 39% de l’emploi mondial en 2018, contre 43% en 2017. Le secteur chinois des énergies renouvelables employait 4,1 millions de personnes en 2018. . Le rapport souligne en outre qu’à peine cinq pays représentent ensemble 93% de l’emploi mondial dans ce secteur.

Parmi les dix plus grands marchés des énergies renouvelables, trois pays sont asiatiques et trois autre sont européens. L’emploi dans les énergies renouvelables a augmenté en Inde, en Asie du Sud-Est et au Brésil. En revanche, les États-Unis, le Japon et l’Union européenne ont connu une baisse.

« À mesure que les industries des énergies renouvelables deviennent plus matures, réalisent des économies d’échelle, évoluent dans les courbes d’apprentissage et se tournent davantage vers les processus automatisés, il faudra moins de personnel pour une tâche donnée », indique encore le rapport.

« Cela profitera également à l’industrie. Un emploi bien rémunéré, qui exige des compétences pointues et qui est exercé dans un lieu de travail sûr et enrichissant, multiplie les avantages socio-économiques par rapport à un emploi peu rémunérateur, peu avantageux ou temporaire. »

Tags
Show More
Close
Close