La légalisation du cannabis menace-t-elle l’industrie de l’alcool ?

Le mois dernier, les États du Maine, Massachusetts, Nevada et Californie ont approuvé par référendum la légalisation du cannabis à usage récréatif, reflétant les changements de ces dernières années dans l’opinion publique. L’industrie américaine de l’alcool surveille de près cette libéralisation progressive – un certain nombre de brasseries considèrent le cannabis comme un nouveau concurrent et certains groupes industriels vont jusqu’à contribuer financièrement à des campagnes anti-légalisation. Trevor Stirling, analyste chez Bernstein, pense que les brasseries artisanales pourraient avoir plus de souci à se faire : « Les bières artisanales plaisent plutôt à un public jeune et hip, ceux-là même qui sont aussi plus susceptibles de fumer du cannabis », dit-il, « Alors que le buveur typique de Budweiser – un travailleur ouvrier – a moins de chances de fumer du cannabis, donc potentiellement il y a plus de risques pour les bières artisanales que pour les bières ‘classiques’ ».Malgré tout, des données récentes au Colorado (le premier État à légaliser l’usage récréatif en 2012) semblent indiquer que les ventes de marijuana ne portent pas nécessairement préjudice aux ventes d’alcool.Aux États-Unis, 14% des adultes ont reconnu fumer du cannabis – bien en-dessous des 70% buveurs d’alcool, selon un rapport du groupe de recherche Cowen.Mais Vivien Azer, analyste chez Cowen souligne que le cannabis a gagné en popularité chez les hommes adultes aux dépens de l’alcool durant les 10 dernières années et elle pense que la légalisation va probablement accélérer cette tendance.

Show More
Close
Close