Le nouveau bourgmestre de Rome est une jeune femme

Pour la première fois de l’histoire, le maire de Rome est une femme. Virginia Raggi, du Movimento 5 Stelle (“Mouvement Cinq étoiles”) de Beppe Grillo a été élue ce weekend avec entre 62 et 68% des suffrages, soit beaucoup plus que Roberto Giachetti du parti des démocrates du centre-gauche (Partito Democratico, ou PD), le parti du Premier ministre Matteo Renzi. Selon les résultats préliminaires, il n’y aurait qu’à Rome que le PD aurait perdu autant de voix. Il est parvenu à se maintenir à Milan, mais a dû aussi céder Turin à Movimento 5 Stelle Grillo. Cependant, Bologne demeure dans le giron du centre-gauche, tandis qu’à Naples, le parti du Premier ministre avait été éliminé au premier tour. Movimento Cinque Stelle a été fondé il y a seulement sept ans. Ce parti est eurosceptique, populiste, écologique et appelle à la démocratie directe. Le parti se bat contre la corruption et les scandales dans la politique italienne. Beppe Grillo affirme que l’Italie n’a pas d’avenir dans la zone euro, et que sur le plan économique, les Italiens sont moins bien lotis avec l’euro qu’ils le seraient sans la monnaie unique. Une sortie italienne de la monnaie commune signifierait probablement la fin de la monnaie unique…Avec ce programme, ce parti a remporté plus d’un quart des voix aux élections législatives de 2013.Raggi est une avocate de 37 ans, et sa jeune collègue qui a remporté Milan, Chiara Appendino, n’est quant à elle âgée que de 31 ans. Avec elles deux, ce jeune parti politique remporte des victoires dans ses deux premières grandes villes. “La lune de miel entre Matteo Renzi et les électeurs italiens semble bel et bien terminée”, écrit Libération. Les Romains avaient peu à perdre, parce que la ville, la troisième plus grande de l’UE, vient de passer une année sans bourgmestre. L’ex-maire de gauche Ignazio Marino a dû démissionner l’an dernier après un énorme scandale lié à de fausses notes de frais.La ville est endettée à hauteur de 12 milliads d’euros. Elle est confrontée à de grands défis dans le domaine du ramassage des poubelles, et des transports en commun. Raggi a expliqué qu’elle allait restreindre le tourisme de masse, promouvoir la transparence, et écouter les gens du pays. Raggi est également opposée à la candidature romaine pour les Jeux olympiques 2024, qui, selon elle, ne sont pas une priorité:

“Aucun Romain ne m’a demandé si je me souciais de notre candidature. Plutôt que cela, ils me réclament de meilleurs transports publics, de meilleures écoles … mais les Jeux olympiques, non, ce n’est clairement pas une priorité”.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close