Economie

Le moteur de croissance allemand cale

L’Allemagne est la quatrième plus grande économie du monde, avec une machine à exporter d’une valeur de 1 600 milliards de dollars par an. Mais maintenant, le pays est menacé de marasme économique. 

Les clients chinois retardent de plus en plus leurs commandes auprès des entreprises allemandes. C’est ce que les représentants du «Mittelstand» allemand, un terme qui fait référence à ce qui désigne les PME chez nous, ont dit au journal économique britannique Financial Times. Après 10 ans de croissance ininterrompue, le climat politique met en péril l’économie mondiale.

La croissance économique allemande a considérablement ralenti depuis 2018

La croissance économique allemande a considérablement ralenti depuis 2018, même si une récession technique a pu être évitée au quatrième trimestre, grâce à une forte croissance interne qui a compensé la faiblesse des exportations.

En 2018, l’Allemagne a dû se contenter d’une croissance de 1,5 %, la plus faible augmentation depuis 2013.

Selon Consensus Economics, une société qui sonde les économistes du monde entier sur leurs attentes, la croissance mondiale serait inférieure à 3 % cette année. Cela ne s’est pas produit depuis 2009. L’Allemagne est la quatrième économie mondiale avec une machine à exporter qui génère un chiffre d’affaires de 1 600 milliards de dollars. Mais le pays est menacé. La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis commence à faire des victimes. L’Europe a aussi ses propres problèmes.

La confiance des entreprises allemandes a maintenant chuté à son plus bas niveau en 24 mois, selon les chiffres du groupe de réflexion bavarois Ifo.

Les entreprises n’investissent que lorsqu’elles sont optimistes pour l’avenir. Mais maintenant, il semble qu’un cycle de croissance qui dure depuis 10 ans touche à sa fin.

Les exportations allemandes représentent 47,25 % du produit intérieur brut. Toutefois, au troisième trimestre, l’économie s’est contractée pour la première fois depuis 2015. Au dernier trimestre, la l’économie n’a progressé que d’un maigre 0,3 %.

Pas uniquement l’industrie automobile

Les gens commencent à se rendre compte que ce n’est pas uniquement l’industrie automobile qui est en difficulté. Les économistes craignent que la croissance ne dépasse pas encore 1 % en 2019, un pourcentage sans précédent par rapport aux années précédentes.

La plus grande crainte demeure une aggravation du conflit commercial américano-chinois. Des droits d’importation de 10 % ont déjà causé beaucoup de dégâts ; s’ils atteignent 25 %, le monde risque de s’immobiliser.

Show More
Close
Close