Le graphique qui ne laisse aucun doute : l’alcool est plus nocif que l’héroïne

Selon une étude réalisée par David Nutt et ses collègues, l’alcool est la drogue la plus dangereuse. Nutt a comparé 20 drogues différentes par rapport à 16 critères, en prenant en compte la dépendance, les dommages infligés à soi-même et à l’environnement immédiat du consommateur des drogues en question, les coûts économiques, les coûts relationnels, les coûts de santé, etc. Le score maximum est de 100.

Le graphique ci-dessous provient de l’ouvrage de Nutt, Drugs Without the Hot Air: Minimizing the Harms of Legal and Illegal Drugs.

L’alcool obtient 72 points, suivi de l’héroïne (55 points) et du crack (54). Suivent la méthamphétamine en cristaux (33), la cocaïne (27), le tabac (26), les amphétamines (23), le cannabis (20), le GHB (18), les benzodiazépines (15), la kétamine (15), la méthadone (13), le butane (10), le khat (9), l’ecstasy (9), les stéroïdes anabolisants (9), le LSD (7), la buprénorphine (6), et les champignons (5).

Selon Nutts, l’alcool est trois fois plus nocif que le cannabis, tandis qu’à l’autre bout du spectre, le LSD et l’ecstasy font partie des drogues les moins dangereuses. 

Show More
Close
Close