Le Chili a tellement d’énergie solaire qu’il la distribue gratuitement

L’industrie de l’énergie solaire s’est étendue tellement rapidement au Chili que celui-ci l’offre gratuitement. Dans certaines parties du Chili, l’énergie avait déjà été gratuite pendant 113 jours à fin avril, en raison de la surproduction en énergie solaire. Les firmes qui possèdent leur propre centrale n’arrivent pas à générer de revenus et les promoteurs ne trouvent plus de financements. Le boom de la production minière et la croissance économique chilienne ont provoqué le développement de 29 fermes solaires connectées au réseau électrique général, plus 15 en projet. Plus au nord, dans la région minière, bien plus de centrales encore ont été construites. Actuellement, la croissance économique stagne et les prix de l’énergie diminuent.Le Chili possède deux réseaux de transmission de l’énergie, un au centre et un au nord, qui ne sont pas connectés entre eux, ce qui signifie qu’il n’est pas possible de compenser les manques d’une région avec les excédents de production de l’énergie solaire d’une autre, fréquents notamment dans les régions du nord du réseau central.

Une priorité du gouvernement chilien

Le gouvernement de Michelle Bachelet a fait du secteur de l’énergie une priorité (la capacité solaire a quadruplé depuis 2013) mais le planning a été envisagé à court terme et les infrastructures ne sont pas adéquates. La croissance est disproportionnée et il y a trop de promoteurs au même endroit.Le gouvernement planifie la construction d’une ligne de transmission de 3.000 km pour unir les deux réseaux et résoudre le problème d’ici 2017.Mais, d’ici là, les banques refuseront probablement d’accorder les prêts pour la construction des nouvelles centrales et les prix continueront de diminuer.

Show More
Close
Close