EconomieTech

L’air frais dans votre chambre d’hôtel est maintenant une option payante

Un nombre croissant d’hôtels à travers le monde offrent à leurs clients la possibilité de réserver des chambres avec des systèmes avancés de purification de l’air. Le secteur répond ainsi à une préoccupation croissante concernant la qualité de l’air, motivée par la lutte contre le changement climatique, explique Shivani Vora dans le journal américain The New York Times.

« De plus en plus d’hôtels introduisent des purificateurs d’air et des filtres dans leurs chambres », explique Vora. « Ils le font soit parce que l’air est affecté par la fumée ou par la pollution. Mais les clients exigent aussi souvent que l’air soit purifié pour des raisons de santé.”

Smog

Selon des données de 2018 de l’Organisation mondiale de la santé, neuf personnes sur dix dans le monde respirent de l’air contaminé. De nombreuses destinations urbaines de premier plan, en particulier dans les pays en développement, souffrent d’un smog nuisible pour la santé. Les feux de forêt sont de plus en plus fréquents. Ces incendies à la qualité de l’air sur des centaines de kilomètres. Par conséquent, les voyageurs souffrant d’affections respiratoires ou d’allergies peuvent tout particulièrement bénéficier de chambres appropriées.

Selon Beth McGroarty, directrice de recherche du Global Wellness Institute, la qualité de l’air intérieur peut être déplorable. « Les hôtels combattent cela en installant dans certaines de leurs chambres des systèmes de haute technologie qui améliorent l’air que respirent leurs clients. »

Grâce à un partenariat avec Pure Wellness, les chambres de plus de 300 hôtels Marriott, Hampton Inn, Embassy Suites et Hyatt sont désormais dotées d’un purificateur d’air intégré. La société souhaite ajouter deux cents hôtels à sa clientèle cette année.

Prix ​​additionnel

La plupart des établissements hôteliers facturent généralement des tarifs journaliers plus élevés pour leurs chambres dont l’atmosphère à été purifié que pour leurs chambres standard. Bien que le montant varie en fonction de l’hôtel, un séjour peut coûter entre 5% et 7% plus cher.

Vora fait notamment référence à l’hôtel InterContinental de San Francisco. La direction a commencé une expérience en janvier avec trente purificateurs d’air de la société Molekule. « La qualité de l’air intérieur est devenue nettement plus importante après les incendies de forêt qui ont ravagé la Californie l’année dernière », a déclaré un porte-parole de l’hôtel.

« Bien que les incendies de forêt n’aient pas sévi dans les environs immédiats de la ville, ils ont eu un effet néfaste sur la qualité de l’air. De nombreux invités ont demandé des masques et des filtres. Ils avaient des difficultés respiratoires. Le personnel a également été pris de malaises.”

Après ce premier essai, Intercontinental Hotels souhaite proposer un système de purification de l’air dans plusieurs chambres et dans d’autres hôtels.

L’Oberoi de New Delhi, qui a rouvert ses portes l’année dernière après une rénovation, a également installé des stations de purification de l’air. L’infrastructure, installée dans tout l’hôtel, filtre l’air de mauvaise qualité de la ville. L’hôtel a également décidé de mesurer la qualité de l’air intérieur deux fois par jour.

Tags
Show More
Close
Close