La voiture la plus chère du monde est fabriquée en Inde

Serait-ce le symbole des pays émergents, où les nouveaux riches milliardaires côtoient des légions de plus pauvres ? 3 ans après le lancement de la voiture la moins chère du monde, Ratan Tata, le PDG du second plus grand groupe industriel indien vient de présenter ce qui est sûrement la voiture la plus chère : une Nano « Goldplus » incrustée de pierres précieuses.

Le véhicule est recouvert de 80 kg d’or à 22 carats et de 15 kg d’argent, et orné de 10.000 pierres semi-précieuses et précieuses. Cette version dorée de la populaire Nano de Tata, qui ne coûte d’ordinaire que 2.500 dollars, est estimée à 4,68 millions de dollars (3,4 millions d’euros), si on l’évalue au cours actuel de l’or. 

Pour Tata, il s’agit juste d’une opération de promotion de ses enseignes « GoldPlus », mais les analystes sont sceptiques et craignent que la voiture précieuse ne dégrade encore plus l’image de la Nano. Certains d’entre eux constatent que les Indiens ne souhaitent pas être les acheteurs de la voiture la moins chère du monde, et jugent la stratégie marketing de Tata désastreuse, parce qu’elle est justement basée sur ce fait.

D’autres pointent le manque de sécurité des voitures Nano. Plusieurs voitures auraient spontanément pris feu, et le constructeur a dû rappeler 70.000 véhicules pour proposer une remise à niveau du système électrique et de l’échappement.

L’engouement pour le petit modèle au moment de son lancement en 2008, avec 100.000 clients sur liste d’attente, est bien fini. Les ventes se sont effondrées, et en Août, le groupe n’a vendu que 1202 exemplaires, en chute de 88% par rapport à avril, où il s’en était encore vendu 10.012.

Show More
Close
Close