EconomieTech

La voiture auto-conduite reste un danger pour les piétons

Depuis des années, les constructeurs automobiles équipent leurs véhicules de technologies de pointe afin de rendre le trafic plus sûr. L’utilisation de capteurs, de caméras et de logiciels devraient permettre de réduire les risques de collision. Toutefois, de nouvelles recherches suggèrent que les nouvelles technologies ne suffisent pas à assurer la sécurité des piétons.

L’American Automobile Association (AAA) a effectué une série de tests sur des véhicules équipés de systèmes de freinage d’urgence et de détection des piétons sur un parcours fermé avec des piétons factices. Les résultats de ces tests sont particulièrement inquiétants, écrit Andrew J. Hawkins, spécialiste des transports pour le site d’information The Verge.

Situation alarmante pour les piétons

Lorsque les chercheurs ont fait traverser des mannequins de piétons adultes, un accident est survenu dans 60% des cas. Ces tests ont été effectués pendant la journée, à une vitesse de 30 km/h. Lorsque les mannequins ont été remplacés par des versions de la taille d’un enfant, les résultats étaient bien pires : une collision a eu lieu dans 89% des cas.

Les essais de nuit ou à des vitesses plus élevées ont également entraîné un nombre inquiétant de collisions. Lorsqu’ils rencontraient un piéton adulte durant la nuit, ces supposés systèmes de détection de haute technologie étaient inefficaces, ont expliqué les chercheurs de l’AAA. Il a été déterminé qu’aucune voiture d’essai n’était capable de détecter un piéton adulte dans le noir. En outre, si la voiture doit identifier un piéton après un virage, un accident a lieu dans 80% des cas.

« Des progrès sont en cours, mais il est clair que l’industrie a encore beaucoup de chemin à parcourir avant que les automobilistes et les piétons ne puissent avoir absolument confiance en la technologie », déclarent les chercheurs.

Responsabilité

En réponse aux résultats de l’étude, Honda a reconnu que la technologie présentait encore un certain nombre de limites. « Il y a encore de nombreuses imperfections, surtout pendant la nuit », explique le constructeur japonais. « Les technologies telles que les caméras, qui sont un outil important pour la reconnaissance d’objets, ont une capacité réduite dans des conditions environnementales défavorables, telles que l’obscurité, la pluie, la neige ou le brouillard. »

« La technologie de sécurité active est vraiment un avantage pour nos clients », a déclaré un porte-parole de General Motors. « Toutefois, ces fonctionnalités ne remplacent pas la responsabilité première du conducteur. »

Tesla n’a pas souhaité faire de commentaire.

Tags
Show More
Close
Close