EconomieTech

La station spatiale devient un laboratoire de recherche pour Adidas

La marque de sport allemande Adidas s’est associée avec la Station spatiale internationale. Cette collaboration doit permettre de mieux comprendre les caractéristiques des matériaux utilisés, mais peut également conduire au développement de nouveaux produits et procédés, ont expliqué des portes-paroles d’Adidas et de l’US National Laboratory, responsable de la station spatiale internationale.

Dans le même temps, les partenaires espèrent que cette collaboration permettra également d’obtenir des connaissances supplémentaires sur les athlètes et les astronautes.

Football

« Adidas et le ISS National Lab partagent un même objectif d’innovation », a déclaré James Carnes, vice-président de la stratégie de marque chez Adidas. « Les discussions entre les deux parties ont montré que la Station spatiale internationale offrait un environnement unique pour la recherche sur le comportement des matériaux et la performance humaine. »

Le partenariat sera initialement axé sur l’innovation de produit. Il sera en effet possible de réaliser toutes sortes de tests avec des produits dans un environnement avec une gravité minimale.

« Par exemple, un ballon de football se comportera très différemment en raison d’un manque de gravité et de résistance de l’air », souligne Christine Kretz, vice-présidente des partenariats de l’US National Laboratory. « Avoir le contrôle de certaines variables nous permet de mener des tests et de recueillir des informations qui ne sont pas possibles sur Terre. Les résultats de cette recherche pourraient, entre autres, conduire à l’utilisation de nouveaux modèles et de nouveaux matériaux. »

Performance

En outre, Adidas indique également qu’elle développera des tests pour améliorer la qualité et le confort de ses chaussures. « Notre recherche en dehors de l’atmosphère terrestre se traduira par des innovations technologiques en termes de processus et de fabrication de chaussures de sport, des progrès dans les vêtements comme les vêtements de compression et par des innovations en matière de matériaux durables et de processus circulaires », a souligné James Cames.

Les premiers tests devraient commencer au début de l’année prochaine. Cette recherche portera notamment sur la mousse utilisée par Adidas pour la semelle de ses chaussures de sport.

En outre, Adidas souhaite mettre en place une étude sur les performances humaines dans la station spatiale. « Les astronautes doivent suivre une formation approfondie et exigeante pour leurs missions dans l’espace », a déclaré la compagnie. « Cela peut fournir des informations importantes pour affiner les horaires d’entraînement des athlètes. »

En outre, l’entreprise souhaite également étudier l’impact de l’apesanteur sur le développement musculaire et le risque d’atrophie. Adidas espère également pouvoir obtenir de nouvelles idées pour des processus de production durables dans la station spatiale.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close