Economie

La sécurité de Mark Zuckerberg coûte 10 millions de dollars par an à Facebook

Le plus grand réseausocial Facebook a investi 7,33 millions de dollars (6,3 millionsd’euros) l’année dernière dans la protection de son CEO MarkZuckerberg et de sa famille. La semaine dernière, le réseau sociallui a accordé 10 millions de dollars supplémentaires (8,6 millionsd’euros) par an pour sa sécurité personnelle.

Les montants que Facebookfournit pour la sécurité de Mark Zuckerberg sont beaucoup plusélevés que ceux que les autres grandes entreprisesdépensent pour la protection de leurs dirigeants. Les expertssoulignent toutefois que Facebook n’est pas une entreprise moyenne etque Mark Zuckerberg ne peut pas être qualifié de chef d’entreprisemoyen.

Exposition

« En comptant la sécurité de plusieurs résidences, le transport, les équipes de protection, la protection cybernétique et les voyages plus le fait d’avoir une femme et quelques enfants, vous avezdéjà plus de 10 millions de dollars rien que pour un forfait debase », a déclaré Roderick Jones, responsable du consultant Concentric Advisors. 

« Toutes les entreprisesn’ont pas besoin de sécurité. Un dirigeant qui évite les feuxdes projecteurs, les entrevues avec les médias et fait des dons àdes organismes de bienfaisance peut plus facilement se fondre dans lepublic. Mais ce n’est pas le cas de Zuckerberg. »

« Zuckerberg est lefondateur et le chef de file de l’une des sociétés les plusimportantes au monde. Il partage en ligne régulièrement des photoset des vidéos de lui-même en train de jouer avec ses deux filles,de rencontrer des leaders mondiaux et de faire des barbecues dans sonjardin. Et sa fortune personnelle est estimée à 68,6 milliards dedollars (59,1 milliards de dollars) », explique Anders Melin,expert en rémunération des dirigeants de l’agence de presseBloomber.

En outre, dernièrement,Facebook s’est retrouvé au cœur de diverses controverses. Parconséquent, Zuckerberg peut être la cible de représailles et unesécurité élevée est essentielle.

Coûts

« Le coût des programmesde sécurité pour Zuckerberg sont appropriés et nécessaires,compte tenu de sa position et de l’importance à la société », aexpliqué Facebook.

« Alors que Facebooka dépensé 24,7 millions de dollars (21,3 millions de dollars) pourla protection de Zuckerberg depuis 2013, des fonds supplémentairesseront utiles », a déclaré Paul Viollis, PDG de la sociétéde sécurité Viollis Group International. Les programmes de sécuritéd’entreprise n’incluent généralement pas la protection des membresde la famille immédiate ou élargie d’une personne. Ils peuventégalement ne pas couvrir plusieurs résidences dans des régionséloignées.

Les coûts pour laconstruction des bâtiments sécurisés et pour les gardes du corpspeuvent atteindre des sommes à 7 chiffres, explique encoreBloomberg.

« Les dirigeantssont généralement plus exposés lorsqu’ils voyagent », adéclaré Peter Martin, PDG du cabinet de conseil en sécuritéAfimac. Les voyages pour lespersonnes très riches commencent par une évaluation des menacesconcernant la destination, telles que le risque accru d’enlèvementou d’attaques terroristes. Une équipe est également déployée àl’avance pour explorer la zone, apprendre les itinérairesd’évacuation et assurer la liaison avec les professionnels de lasécurité locaux ou avec les autorités gouvernementales. Leprogramme prévoit également le recours à des stocks de médicamentset la location de véhicules blindés.

La sécurisation desdispositifs d’une personne est également importante. Outre les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs, lesappareils intelligents tels que les toilettes et les réfrigérateurspeuvent rendre les réseaux domestiques vulnérables. En accédant àces réseaux, une personne peut obtenir des informations sensiblesqui pourraient être utilisées pour l’extorsion ou l’usurpationd’identité.

« Le public a uneperception de la sécurité qui lui vient du divertissementpopulaire », a déclaré Jones. Il pense qu’il s’agitd’une armée d’hommes musclés mais la réalité est assez terne. « Lasécurité concerne 1.000 petites choses bien faites. »

Show More

Express devient Business AM

Close
Close