La Russie rejoint la course au tourisme spatial

L’agence spatiale russe Roscosmos a présenté son premier projet privé d’envoi de touristes dans l’espace. La société KosmoKurs développerait une fusée réutilisable destinée aux vols de tourisme spatial, selon son CEO, Pavel Pushkin. Ce système inclut un véhicule de lancement suborbital pouvant envoyer les touristes à une altitude de 200 kilomètres au-dessus de la terre.Le premier voyage de 15 minutes est prévu en 2020 et coûterait, par personne, entre 200.000 et 250.000 dollars. Un groupe de 6 personnes par voyage pourrait passer 5-6 minutes à une gravité zéro. La capsule serait manœuvrée par un seul pilote.Le tourisme spatial est considéré comme une nouvelle opportunité d’affaires qui permettrait de promouvoir la technologie des fusées réutilisables. La compagnie nord-américaine Virgin Galactic a présenté son nouveau vaisseau spatial touristique le mois dernier, SpaceShipTwo, prévu pour six voyageurs et deux pilotes. Le premier modèle s’était écrasé en octobre, tuant un pilote et blessant l’autre. Un vol de deux heures, à 200 km, coûterait $250.000.Blue Origin, la société de Jeff Bezos, est aussi fort intéressée par le créneau, avec son vaisseau New Shepard. Ses voyages, prévus en 2018, proposeraient des expériences de quelques minutes en apesanteur.La Russie était le premier pays à offrir une expérience touristique spatiale et une visite de l’International Space Station. En 2001, l’Américain Dennis Tito aurait payé $20 millions pour huit jours en orbite comme membre de l’équipage d’un Soyuz TM-32. Six autres touristes l’ont suivi, avant que la Russie n’abandonne le programme.

Show More
Close
Close