Economie

La réglementation fiscale a fait du Portugal la nouvelle destination de prédilection des Européens

Attirés par desconditions fiscales avantageuses, près de 25.000 étrangers se sontétablis au Portugal depuis la fin de la dernière décennie. L’annéedernière, on avait également enregistré une hausse importante dansce sens, rapporte le journal portugais Diario de Noticias.

En 2017, 7.040 étrangerssont venus vivre au Portugal en raison d’une fiscalité intéressante, soit une augmentation de 83% par rapport à l’annéeprécédente. Les partis portugais de gauche ont cependant demandé desupprimer ces mesures préférentielles.

Avantages

« Le système fiscalfavorable a attiré jusqu’à maintenant 23.767 étrangers »,affirme le Diario de Noticias. « Ces mesures fiscales introduitesl’année dernière offrent aux entreprises et aux professionnelsqualifiés des secteurs scientifique, technique et artistique, lapossibilité de s’établir au Portugal en bénéficiant d’unetaxation de 20% pendant 10 ans. »

« Pour d’autrespersonnes, la taxation est de 30 et 40%. Une réglementation spécialeest aussi prévue pour les retraités. Cela est également valablepour les Portugais qui sont partis dans un autre pays à cause de lacrise économique et y sont restés au moins 5 ans et qui veulentmaintenant rentrer au pays. »

Pour pouvoir êtrebénéficiaires d’un régime fiscal avantageux, les demandeursdoivent avoir eu une résidence officielle au Portugal pendant aumoins 5 ans et doivent pouvoir attester avoir séjourné dans le paysau minimum 183 jours.

Climat

Ce sont surtout lesFrançais (5.448), les Britanniques (5.448) et les Italiens (2.513)qui semblent avoir profité de l’offre du Portugal. Chez les émigrésportugais, l’enthousiasme semble cependant plus limité. Ce groupereprésente à peine 6% de la population totale ayant eu recours àces mesures fiscales.

Le Diario de Noticias faitremarquer qu’une grande partie de cette population étrangère achoisi une résidence en Algarve, au sud du pays, où elle peut jouird’un climat particulièrement ensoleillé.

Une partie de partis degauche a cependant demandé au gouvernement de supprimer ces mesuresau début de l’année prochaine. Leur argument est qu’elles nereprésentent aucun avantage pour le pays et qu’elles engendrent untraitement injuste des habitants ordinaires sur le plan fiscal.

Au total, fin 2017,421.711 étrangers résidaient au Portugal. Il est apparu que 81%d’entre-eux font partie de la population active et que 9,4% sont desretraités. Les 9% restants sont des adolescents et des enfants.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close