Economie

La légalisation du cannabis menace le secteur de l’alcool

Selon un nouveau rapport, le cannabis peut représenter un risque à long terme pour le secteur des boissons alcoolisées.

Selon un rapport de l’IWSR, société britannique d’analyse de données et d’informations sur le marché des boissons alcoolisées et BDS Analytics, l’industrie légale de la marijuana pourrait devenir l’une des plus grandes menaces pour le secteur des boissons alcoolisées. Cette menace représenterait une perte de plusieurs milliards de dollars.

Selon l’ISWR, contrairement aux anciennes générations, un nombre croissant de consommateurs, principalement les millénials, combinent la consommation de l’alcool et du cannabis plutôt que de se cantonner à ne consommer qu’une seule de ces deux substances. Cela pourrait avoir des conséquences sur les efforts de fidélisation à long terme des fabricants de boissons, en particulier de bière et de spiritueux, indique le rapport.

Hausse de la consommation de cannabis

« Nos recherchent montrent que près de 40% des adultes de 21 ans et plus consomment du cannabis dans les Etats où il est légal », explique Jessica Lukas, vice-présidente de BDS Analytics. « Le cannabis présente des opportunités substantielles pour tous les secteurs de la consommation, y compris de nouvelles occasions où l’alcool ne figure pas. Les consommateurs continueront à privilégier les produits du cannabis au détriment de l’alcool pour des situations où ils se sentent créatifs, où ils ont besoin de motivation, où ils recherchent des bénéfices pour leur santé, leurs soins médicaux ou leur bien-être.

Anticipation

Le rapport note encore que l’argent dépensé pour le cannabis n’est pas nécessairement de l’argent pris au secteur des boissons alcoolisées. Toutefois, les fabricants de boissons alcoolisées doivent commencer à anticiper dès maintenant les demandes changeantes des consommateurs s’ils veulent éviter des problèmes à l’avenir.

En 2018, les Américains ont bu de l’alcool à plus de trois milliards d’occasions, soit une baisse de 0,8% par rapport à 2017.

Tags
Show More
Close
Close