La guerre des machos dans les salles de marché est-elle à l'origine de la crise économique? – Express

La guerre des machos dans les salles de marché est-elle à l’origine de la crise économique?

Selon une étude de scientifiques américains, les hommes sentant que leur masculinité est en péril auront davantage tendance à être téméraire et à prendre des risques financiers de manière hâtive et bornée sans en mesurer les conséquences.

Ainsi, pour les auteurs de l’enquête de BPS Research Digest, il y aurait bel et bien une relation entre la testostérone et le passé et présent des crises financières. Jonathan Weaver, psychologue de l’université de South Florida et ses collègues estiment que lorsque l’homme sent sa masculinité menacée, il devient en quelque sorte « myope » et plus enclin à prendre des décisions risquées, surtout dans une situation publique. La dernière crise financière des Etats-Unis trouverait donc son origine dans la culture machiste de Wall Street poussant à la témérité sans bornes.

Pour arriver à ces conclusions, les experts ont réalisé plusieurs épreuves. Par exemple, 73 hommes ont dû se remémorer dix situations où ils avaient agi comme de « vrais hommes ». Ces sujets voyaient ainsi leur perception de la masculinité « sapée », tandis que les hommes ne devant se rappeler que de deux exemples ne ressentaient pas la même confusion. Par la suite, il a été demandé à ce même panel de procéder à certains choix financiers. Les résultats montrent que lorsque les hommes ressentaient qu’une menace pesait sur leur masculinité, ils avaient tendance à justifier publiquement leurs choix et à prendre des décisions précipitées et négligées.

Pour les chercheurs, les questions soulevées par cette étude devraient être creusées davantage : « Que les menaces sur la masculinité soient directement impliquées dans la récente crise financière accablant les Etats-Unis et le reste du monde ou non, les résultats présents sont assez suggestifs pour justifier une enquête plus approfondie sur cette question d’importance cruciale. »

D’autres études avaient déjà été réalisées dans ce domaine. Par exemple, on avait noté une prise de risques financiers élevée lorsque les sujets masculins se retrouvent parmi des pairs du même sexe d’un statut similaire. Par ailleurs, une relation entre un niveau de testostérone élevé chez les traders et une augmentation des gains avaient également été démontrée. Selon les travaux de John Coates, un neuroscientifique de l’université de Cambridge, lui-même ex-trader sur les produits dérivés, les hormones guident les décisions d’investissement bien plus que les banques ou les économistes ne se l’imaginent. Lorsque les traders prennent des décisions qui se concrétisent par des gains, leur taux de testostérone grimpe au point de déclencher un sentiment d’euphorie qui leur fait sous-estimer le risque.

Recent Posts

Les vêtements ne font plus l’homme: la chute spectaculaire du costume

"Quiconque porte un costume sur mesure prend une position défensive à l'avance. Cette personne veut garder une distance avec son interlocuteurafin…

14 octobre 2019 12:00

L’Allemagne reste un grand consommateur de papier

Au sein du G-20, aucun pays n'utilise plus de papier que l'Allemagne. En outre, la consommation de papier en Allemagne…

11 octobre 2019 16:55

Les médias sociaux sont devenus un secteur publicitaire plus important que la presse écrite

Cette année, les annonceurs du monde entier dépenseront 84 milliards de dollars en publicité sur les médias sociaux. Il s'agit…

11 octobre 2019 15:49

Erdogan recrute 18 000 terroristes pour empêcher la création d’un « État terroriste »

La Turquie a recruté pas moins de 18 000 soldats supplémentaires pour mener son offensive contre les Kurdes. La plupart d'entre…

11 octobre 2019 14:50

QEternity et la TMM déconnectent complètement les marchés boursiers de l’économie réelle

"Les marchés boursiers et du crédit ne sont plus déterminés par les fondamentaux économiques, mais par les promesses des banques…

11 octobre 2019 14:05

Hong Kong est un piège pour Tim Cook

Le CEO d’Apple, Tim Cook, a décidé mercredi soir de supprimer de l'App Store une application permettant aux manifestants de…

11 octobre 2019 11:01

This website uses cookies.