Economie

La fraude à la publicité numérique provient principalement de Chine

Dans le monde, le risque de fraude à la publicité numérique est estimé à 22,4 milliards de dollars. 83,% des fraudes publicitaires proviennent de Chine, indique un rapport du Groupe M. La part importante de fraude en Chine se doit à l’absence de vérification, au nombre limité de mesures et la méconnaissance du concept de sécurité de la part des marques.

La fraude à la publicité numérique mondiale représente 10,8% du total des dépenses en annonces numériques. Par contre, en Chine, ce pourcentage est de 30,7%.

Lacunes

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le taux de fraude élevé en Chine. D’une part, les clients ne sont pas familiarisés avec la pratique sécuritaire des marques. En outre, la réglementation chinoise comporte un certain nombre de lacunes qui facilitent la fraude.

En dehors de la Chine, le Groupe M estime la fraude à à la publicité numérique à 3,7 milliards de dollars. Cela représente 1,8% du total des dépenses en publicité numérique. L’Amérique du Nord occupe la deuxième place du classement. La fraude numérique y causerait des dommages de près de 2,61 milliards de dollars. Ainsi, la fraude sur le marché de la publicité numérique en Amérique du Nord représente 3,3% des dépenses en annonces numériques.

L’Amérique du Nord détient une part de 11,6% dans la fraude à la publicité numérique mondiale. La part de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique (Emea) est de 3,6%. L’Asie (à l’exclusion de la Chine et du Japon) a une part de 1%. La part de l’Amérique latine est de 0,4%. Les pertes dans ces régions sont respectivement de 804 millions de dollars, 231 millions de dollars et 79 millions de dollars.

Marchés occidentaux

Plusieurs marchés occidentaux développés (le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada) enregistrent des niveaux de fraude publicitaire supérieurs à ceux du marché mondial. Ces marchés sont plus sensibles à la fraude numérique que l’Asie-Pacifique ou l’Amérique latine. Cela se doit à la valeur plus élevée des dépenses publicitaires, à une utilisation plus large des campagnes programmatiques et à un usage important de la publicité sur écran d’ordinateurs de bureau, plus fréquente et plus facilement accessible aux bots.

Les États-Unis, avec un chiffre d’affaires de 73,4 milliards de dollars, constituent le plus grand marché de la publicité numérique au monde. La Chine occupe la deuxième place avec un montant de plus de 60,9 milliards de dollars, suivie du Japon (16,4 milliards de dollars), de la Grande-Bretagne (15,6 milliards de dollars), de l’Allemagne (6,3 milliards de dollars), de l’Australie ( 6,2 milliards de dollars) et du Canada (5,6 milliards de dollars).

Tags
Show More
Close
Close