La Finlande est le plus grand Etat-nounou de l’UE, la Belgique est 10e

Le Nanny State Index est un indicateur de l’Institute of Economic Affairs (IEA) et de l’European Policy Information Centre, qui  classe les pays en fonction de la facilité avec laquelle on peut y manger, y boire, y fumer et se divertir. Il est probablement le seul à considérer défavorablement la Finlande.

Le Nanny State Index est un indicateur de l’Institute of Economic Affairs (IEA) et de l’European Policy Information Centre, qui  classe les pays en fonction de la facilité avec laquelle on peut y manger, y boire, y fumer et se divertir. Il est probablement le seul à considérer défavorablement la Finlande.

La Suède, le Royaume-Uni et l’Irlande suivent, respectivement à la seconde, la troisième et la quatrième place. La Belgique est à la dixième place. A l’autre extrémité du spectre, la République tchèque, l’Allemagne, le Luxembourg et les Pays-Bas, qui imposent peu ou pas de restrictions, sont jugés être les pays les moins protecteurs.

L’index analyse les politiques ayant un impact sur la consommation, comme l’interdiction ou les taxes élevées sur l’alcool, les cigarettes, la nourriture préparée… Il a conclu que la Finlande était le pays le pire pour manger, boire, ou fumer. Selon ses auteurs, l’indice publié montre à quel point le pouvoir d’achat du consommateur est affecté par les taxes et les restrictions sur la publicité de certains produits, dans le but d’en stigmatiser la consommation.

La Suède et la Finlande sont généralement en tête des tous les classements : le World Happiness Report (où la Finlande est le 5ème pays le plus heureux et la Suède le 10ème), le Happy Planet Index (qui mesure la capacité des pays à fournir une longue, heureuse et prospère vie à leurs habitants), le Family Life Index (qui examine la qualité et le coût des soins à l’enfance et de l’éducation, et le bien-être des familles) et le State of the World’s Mothers 2015 (qui détermine les meilleurs pays où élever un enfant, du point de vue maternel). Le système de soins de santé y est aussi un des meilleurs et des plus égalitaires.

Finalement, il semble que les restrictions tant critiquées par l’index fassent des habitants de ces pays les citoyens les plus sains et heureux du monde, estime Lauri Beekmann, secrétaire générale du NordAN, un réseau qui milite pour la prévention et la réduction des nuisances liées à la consommation des drogues et de l’alcool. 

Screenshot 2016-04-08 09.32.47

Show More
Close
Close