Economie

La BMW i3 n’aura pas de successeur

Le constructeur automobile allemand BMW ne construira pas de successeur pour son modèle électrique i3. C’est ce qu’a annoncé Pieter Nota, directeur des ventes et du marketing de l’entreprise allemande. BMW se concentrera davantage sur l’introduction de technologies électriques sur les autres modèles de la marque. Parallèlement, le constructeur prévoit de concevoir de nouvelles voitures 100% électriques.

« Il n’y a pas de plan spécifique pou un successeur de l’i3 », a déclaré Pieter Nota au journal économique britannique Financial Times. « Nous apportons maintenant plus d’électrification aux autres modèles. »

Cependant, la société continuera à concevoir l’i3.

Cycle de vie

Lancée en 2013, l’i3 était la première incursion sérieuse de BMW dans les véhicules à batteries. Il s’agissait de tester l’appétit du public pour les voitures électriques sans pour autant ternir sa gamme de berlines classiques.

Les constructeurs renouvellent généralement leurs modèles après sept ans de ventes pour revitaliser la demande et s’adapter aux technologies les plus récentes. Dans des circonstances normales, il ne resterait qu’un an de production à l’i3. Cependant, la société a déclaré qu’elle continuerait à vendre ce modèle pendant plusieurs années.

« L’i3 n’est pas une voiture ordinaire », a déclaré Note.

BMW installe la technologie électrique dans ses modèles les plus vendus. « Cela permet de conduire à l’aide d’électricité dans les villes et de manière conventionnelle sur des trajets plus longs », explique le Financial Times.

Outre ces applications hybrides, BMW prévoit également de produire treize modèles à propulsion électrique exclusive d’ici 2023. Lors du récent salon automobile de Francfort, la société a dévoilé son projet de voiture électrique qui sera lancé dans deux ans, ainsi que la Mini électrique, en vente dès l »année prochaine.

Pionnier

Jusqu’à présent, BMW a vendu plus de 150.000 exemplaires de l’i3. La demande augmente à mesure que le marché des voitures électriques continue de croître. Les ventes au premier semestre de cette année ont augmenté de 21% par rapport à la même période de l’année précédente.

« L’i3 se débrouille déjà extrêmement bien dans sa sixième année de production », a déclaré Nota. « Les ventes en août ont été 30% supérieures à celles de l’année précédente. Il s’agit d’une croissance « remarquable » pour un véhicule aussi ancien. »

Lors de sa sortie, l’i3 a été conçue en tant que précurseur des technologies futures, tant sur le plan des systèmes d’entraînement par batterie que sur celui de l’usage des matériaux durables.

Au sein de BMW, toutefois, l’i3 a toujours été un outsider, souligne le Financial Times. Ce modèle a peu de points communs avec la gamme de berlines ou de véhicules utilitaires sport. L’i3 est également destinée à un groupe démographique différent.

Oliver Zipse, le nouveau directeur général de la société, subit de fortes pressions pour renforcer sa position sur le marché des transmissions électriques. Son prédécesseur, Harald Krueger, avait ralenti le déploiement de la technologie électrique sur les principaux modèles de BMW, tels que la Série 3, pour faire face à la menace grandissante de Tesla.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close