Economie

KLM : « Volez avec modération »

Aux Pays-Bas, la compagnie aérienne néerlandaise Royal Dutch Airlines (KLM) a lancé une initiative afin d’encourager les voyageurs à prendre l’avion moins souvent. Il s’agit d’une campagne environnementale baptisée « Fly Responsibly » qui cherche à mettre en avant la politique de développement durable de l’entreprise. Cette initiative est probablement une réponse au phénomène croissant de la « honte de voler » issu du nord de l’Europe.

Le secteur de l’aviation commerciale représente actuellement entre 2 et 3% des émissions mondiales de dioxyde de carbone.

Voyageur

Dans une vidéo, KLM interpelle les voyageurs et leur demande s’il est nécessaire qu’ils se rencontrent toujours en personne. L’entreprise leur demande en outre s’ils ne pourraient pas plutôt prendre le train pour ce type de rencontres privées. La compagnie aérienne invite également le voyageur à réduire son empreinte écologique en emportant moins de bagages.

Selon l’entreprise, les passagers pourraient aussi réduire l’impact de leur voyage en payant une indemnité. Dans une lettre ouverte, le président de la compagnie néerlandaise Pieter Elbers a invité les passagers et le secteur à travailler ensemble pour véritablement garantir un avenir durable pour l’aviation.

« La campagne KLM répond au phénomène émergent de la honte de voler », explique le magazine Business Insider. Ce mouvement est en train de s’étendre de la région scandinave au reste de l’Europe. Les compagnies aériennes commencent également à prendre conscience de ce phénomène.

Les voyageurs soucieux de l’environnement optent plus souvent pour des voyages avec une empreinte écologique réduite. Ces voyages prennent généralement beaucoup plus de temps, mais ils exercent moins de pression sur l’environnement.

Réduction des coûts

Bien que les vols commerciaux ne représentent que 2% à 3% des émissions totales de carbone dans le monde, ce nombre devrait augmenter, principalement parce que le nombre de passagers devrait doubler pour atteindre 8,2 milliards d’ici 2037, indique l’Association du transport aérien international.

Même avec l’utilisation de technologies durables, l’empreinte écologique du secteur augmentera donc considérablement. « Les compagnies aériennes se trouvent dans une situation difficile », précise Business Insider. « Elles doivent continuer à développer leurs activités tout en tenant compte des préoccupations environnementales légitimes. »

Avec cette intiative, KLM souhaite se concentrer principalement sur son programme de développement durable Fly Responsibly. La société néerlandaise utilise entre autres des biocarburants durables et dispose d’un programme de compensation carbone.

Certaines mesures telles que la limitation des bagages permettant la réduction du poids total et de la consommation de carburant présentent des avantages économiques évidents pour la compagnie aérienne.

L’attention que KLM accorde à ce problème montre clairement que la société néerlandaise prend au sérieux le phénomène de la honte de voler. L’entreprise espère que la sensibilisation est un moyen de lutter contre cette menace économique potentielle, conclut Business Insider.

Tags
Show More
Close
Close