Politique

Jeux olympiques d’hiver 2018: le dirigeant de la Corée du Nord invite le président sud-coréen à Pyongyang

Le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un a invité le président sud-coréen Moon Jae-in à participer à un sommet à Pyongyang. C’est une grande avancée pour les relations diplomatiques entre les deux Corées. Ce n’était plus arrivée depuis dix ans. 

Kim Jong-un a invité le président sud-coréen Moon Jae-in à participer à un sommet à Pyongyang.

Le leader de la Corée du Nord a déclaré qu’il était prêt à rencontrer Moon Jae-in « aussi tôt que possible ». C’est la soeur de Kim Jong-un, Kim Yo Jong, qui a transmis l’inviation. L’invitation a été transmise par Kim Yo Jong, la soeur de Kim Jong-un.

Dix ans

« L’envoyée spéciale, Kim Yo Jong, a remis une lettre personnelle » de son frère exprimant son « souhait d’améliorer les relations intercoréennes », a déclaré le porte-parole de la présidence du sud, Kim Eui-kyeom.

Et cette invitation n’est pas sans importance pour les relations entre les deux Corées. Une telle invitation n’était plus arrivée depuis dix ans. La dernière a eu lieu à Pyongyang en 2007. 

« Des pourparlers »

La Corée du Nord a déjà envoyé des artistes, des athlètes, des pom-pom girls et des délégations de haut niveau à la Corée du Sud. Moon Jae-in a même reçu le chef de l’Etat de Corée du Nord, Kim Yong Nam, pour diner.  

Mais selon le président sud-coréen, il ne faut pas agir dans la précipitation. Les « bonnes conditions doivent être réunies » pour une visite. Il est aussi important de ne pas oublier les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis. « Il est absolument nécessaire que le Nord et les États-Unis entament des pourparlers rapidement », a affirmé le président sud-coréen, cité par son porte-parole. En effet, les États-Unis exigent que la Corée du Nord entamme un programme de dénucléarisation, ce que la Corée du Nord refuse. 

Le président sud-coréen, Moon Jae-in, et le chef de l’Etat de Corée du Nord, Kim Yong Nam, se retrouveront samedi pour le tout premier match de l’équipe coréenne unifiée de hockey sur glace féminin aux jeux Olympiques.

On attend donc la réponse officielle du président de la Corée du Sud. Après les athlètes des deux Corées qui défilent ensemble, ce seront peut-être au tour des dirigeants?

Show More
Close
Close