Economie

Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, va divorcer. Que reçoit sa femme?

Le patron et fondateur d’Amazon, Jeff Bezos (55 ans) et son épouse MacKenzie Bezos (48 ans) ont mis fin à un mariage de 25 ans. C’est ce que le couple a annoncé dans un tweet conjoint.

Bezos est l’homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à environ 137 milliards de dollars, selon la Forbes Rich List. Outre ses actions Amazon, il possède également toute une série d’autres investissements et résidences à Seattle, Washington DC, Beverly Hills, New York et un jet Gulfstream.

« Nous restons une famille et nous demeurons des amis chers », indique son message. On peut supposer que le couple se sépare amicalement. MacKenzie Bezos est une auteure qui est souvent décrite comme une force décisive dans le changement de carrière opéré par son mari lorsqu’il a troqué Wall Street contre le commerce électronique. Le couple a 4 enfants.

La famille Bezos est domiciliée à Seattle, dans l’Etat américain de Washington (à ne pas confondre avec la capitale américaine, Washington DC). Dans cet Etat, la communauté des biens acquis après le mariage s’applique, ce qui signifie que tous les biens acquis après le mariage doivent être divisés à parts égales entre les membres du couple. Les avocats soulignent que les chances que cela se produise sont minimes et que la famille choisira de faire fructifier sa fortune.

La séparation la plus chère de l’histoire

La séparation du couple pourrait bien être la plus chère de l’histoire et la part que MacKenzie Bezos peut revendiquer dépend des lois sur le mariage de Washington et de la valeur d’Amazon. Mais il est probable que l’accord offert par Jeff Bezos à sa femme ne représente qu’une infime partie de sa fortune. 

La moitié de la fortune ?

Bezos n’a constitué l’essentiel de sa fortune qu’après son mariage avec MacKenzie, ce qui donne droit à cette dernière à la moitié de la fortune, conformément à la législation locale. Sur la base de la valeur actuelle d’Amazon, cela représenterait 66 milliards de dollars. Mais si elle le réclamait, son mari n’aurait d’autre choix que de vendre une partie de ses actions d’Amazon, ce qui aurait une incidence sur son contrôle de la société.

Bezos détient actuellement 80 millions d’actions Amazon, soit 16 % de la société. Mais si cela devait aller aussi loin, les avocats diraient sans doute que la société vaudrait beaucoup moins sans Bezos à sa tête. Ils se baseraient alors sur une valorisation inférieure.

Show More
Close
Close