Japon : Explosion à la centrale nucléaire de Fukushima

Une explosion a été entendue ce matin à 07H00 GMT (16H00 heure locale au Japon) à la centrale nucléaire de Fukushima N°1 à 250 km au nord-est de Tokyo, et un nuage blanc s’est dégagé au dessus de la centrale. La télévision japonaise a montré des images de la centrale, révélant que la structure externe d’un des quatre bâtiments s’était effondrée après l’explosion. Cependant, La compagnie Tokyo Electric Power Co, qui gère la centrale, a déclaré que plusieurs employés avaient été blessés au cours de l’explosion.

Le gouvernement japonais, qui a confirmé qu’une fuite radioactive s’était produite, craint désormais une fusion du réacteur et le Premier Ministre Naoto Kan a décrété un état d’urgence aux centrales N°1 et N°2 de Fukushima. Lors des tremblements de terres, une procédure automatique commande l’arrêt des réacteurs nucléaires. Cependant, certains des systèmes de refroidissement des deux centrales de Fukushima avaient cessé de fonctionner après la coupure d’électricité liée au tremblement de terre survenu hier. Des milliers de personnes ont été évacuées dans un périmètre de 20 km autour de la centrale, et les résidents de la région ont été priés rester chez eux, de s’abstenir de boire de l’eau du robinet et de faire fonctionner leur système de climatisation. Ce matin, l’agence atomique du Japon a indiqué que du césium radioactif et de l’iode avaient été détectés à proximité de la centrale, qui pourraient attester de la possible fusion du réacteur. Dans la salle de contrôle de la centrale, la radioactivité est 1000 fois supérieure à son niveau normal, tandis qu’elle est 8 fois supérieure à la normale dans les environs de la centrale.

Ian Hore-Lacey, du World Nuclear Association, s’est montré rassurant, en expliquant qu’il existait des mesures de sécurité dans des centrales modernes telles que celles de Fukushima, et que même dans l’hypothèse de fusion d’un réacteur, le phénomène pourrait être circonscrit. « Tous les réacteurs occidentaux sont construits dans une structure de confinement, normalement en béton armé d’une épaisseur de 1.2 M. Elles sont conçues pour circonscrire le pire accident imaginable ». Il a également ajouté qu’ « Il ne peut pas y avoir d’explosion nucléaire dans une centrale atomique. C’est quasiment impossible, parce qu’elles fonctionnent avec du combustible qui n’est enrichi qu’à 5%, tout au plus ».

Show More
Close
Close