PolitiqueTech

L’avenir d’Internet, ce sont les personnes âgées. Sommes-nous prêts pour cela ?

Au Etats-Uni, les personnes de plus de 65 ans seront bientôt plus nombreuses que celles des autres classes d’âge. Une situation démographique similaire se produira dans divers pays d’Europe et d’Asie. Cela continuera d’être le cas pour les décennies à venir. L’Internet est-il prêt pour cela ?

Le Financial Times s’est intéressé à la Finlande (€) la semaine dernière, un pays qui compte aujourd’hui plus de personnes de plus de 65 ans que de moins de 14 ans. D’ici 2070, ces personnes âgées constitueront le tiers de la population, contre la moitié pour les 25 à 64 ans et 10 % pour les enfants. Si les personnes âgées de plus de 85 ans représentaient à peine 1,5 % de la population finlandaise en 2000, elles en représentent 2,7 % aujourd’hui, et en 2070, cette proportion passera à plus de 9 %.

Cela a des conséquences majeures pour la société. Des recherches néerlandaises récentes montrent en effet que les personnes âgées sont de plus en plus présentes sur Internet. Au Royaume-Uni, les personnes de plus de 55 ans constituent le groupe de population le plus important sur Facebook. Mais ces groupes plus âgés ont également des difficultés avec la vitesse à laquelle la société se numérise.

Les personnes de plus de 65 ans: un groupe vulnérable

Les habitudes en ligne de ce groupe ont fait l’objet d’une série d’études américaines récentes. Il en ressort des conclusions remarquables :

  • Les personnes de plus de 65 ans lisent et partagent jusqu’à 7 fois plus de «fake news» sur des plateformes telles que Facebook et Twitter.
  • Elles ont plus de difficultés à comprendre le rôle que jouent les algorithmes dans la détermination du contenu affiché en ligne.
  • Les personnes âgées ont également plus de difficultés à distinguer les informations des articles d’opinion.

Besoin de programmes qui prennent en charge les utilisateurs d’Internet âgés

UUn autre fait important est que les campagnes d’alphabétisation numérique suscitent beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt, mais qu’elles s’adressent généralement aux jeunes. Les enfants reçoivent un enseignement à l’école, mais leurs parents et grands-parents sont généralement négligés dans ce domaine.

Ce à quoi ressemblera l’avenir d’Internet et des médias sociaux avec une masse de personnes actives de plus de 65 ans sur Internet reste un point d’interrogation. Mais ce groupe d’âge devra certainement être pris en compte. La société est mieux préparée à ces changements démographiques. Beaucoup de jeunes sont déjà aux prises avec un environnement d’information chaotique. Il n’est donc pas si surprenant que les personnes âgées soient également confrontées à des  difficultés. Il est donc nécessaire de mettre en place des programmes qui prennent en charge le grand nombre de personnes âgées, qui seront désormais massivement présentes sur Internet au cours des prochaines décennies.

Tags
Show More
Close
Close