Nos gadgets nous espionnent et personne ne sait ce qui se passe ensuite

Le bureau du Commissaire à la protection de la vie privée du Canada a pris part à une enquête internationale consacrée à la vie privée, qui a soulevé des inquiétudes à propos des appareils connectés, ce que l’on appelle l’Internet des objets : les éditeurs de ces appareils demeurent bien trop opaques concernant l’étendue des données qu’ils collectent. L’Internet des objets est désormais présent dans notre vie quotidienne au travers d’un large éventail d’appareils connectés : thermostats de maison connecté, systèmes de sécurité, voitures automotrices, instruments de suivi du sommeil ou de l’exercice, etc.Les analystes qui ont effectué cette enquête se sont spécialement attachés à observer la manière dont ces appareils rendent compte de l’usage qu’ils font des informations qu’ils collectent. Ils concluent que beaucoup de ces appareils ne permettent pas à leurs utilisateurs de contrôler les données personnelles qu’ils collectent. En particulier, des données sensibles telles que des informations concernant la santé ou les finances peuvent être incluses dans cette collecte.« Avec la prolifération de l’Internet des objets les activités, mouvements, comportements et préférences des individus sont mesurés, enregistrés et analysés sur une base de plus en plus régulière. Avec l’expansion de ces technologies, il est impératif que les firmes rendent mieux compte de leurs pratiques concernant la manipulation des informations personnelles. » , peut-on lire dans le rapport.

Une notice souvent introuvable

Près de la moitié des enquêteurs de l’équipe du Canada et plus des trois quarts des enquêteurs internationaux ne parvenaient pas à trouver des instructions de base telles que la manière de supprimer leurs données personnelles. De même, ils ont constaté que beaucoup d’appareils suivaient les déplacements de leurs possesseurs sans expliquer pourquoi ils le faisaient. De même, ils ont constaté que les politiques en matière de vie privée de beaucoup d’appareils et de firmes étaient bien trop vagues.Selon Cisco Systems, il y aura 50 milliards d’appareils connectés à travers le monde d’ici 2020. International Data Corporation (IDC) prédit que le marché de l’Internet des objets atteindra 1700 milliards de dollars d’ici là.

Show More
Close
Close