Tech

IBM peut détecter un vin contrefait avec une IA

La société américaine International Business Machines (IBM) est en train de développer l’Hypertaste, un capteur électronique portable doté assisté par intelligence artificielle, capable de goûter et d’identifier tous les types de liquides rapidement. Selon les chercheurs, cette technologie a un coût inférieur à celui des tests de laboratoire conventionnels.

Hypertaste utilise la technologie de l’intelligence artificielle pour analyser toutes sortes de liquides. Selon les scientifiques, l’application permettrait entre autres d’identifier un vin contrefait.

Qualité de l’eau

Ce capteur chimique pourrait être utilisé pour vérifier la qualité de l’eau d’un lac ou d’un ruisseau. Il pourrait en outre être employé par un fabricant de produits alimentaires désireux d’identifier un vin contrefait.

Les fournisseurs de soins de santé peuvent également utiliser Hypertaste pour mesurer les liquides, tels que l’urine d’une personne, qui changent constamment en fonction du mode de vie et de la nutrition. « Le spectre des applications est vaste », explique Patrick Ruch, responsable du programme de recherche.

Hypertaste est un petit appareil circulaire qui ressemble à une tranche de citron qui peut être attachée au bord d’une tasse. La technologie fonctionne avec des composants électroniques standards et avec des capteurs électrochimiques échangeables recouverts de polymère. L’appareil transmet les résultats sans fil à un smartphone ou à un autre appareil mobile. La technologie utilise également un logiciel intelligent pouvant être externalisé dans le cloud.

Empreinte digitale globale d’un liquide

Selon les chercheurs, il est très difficile de tromper Hypertaste car il ne repose pas sur l’identification d’une seule substance dans un liquide. Au lieu de cela, il utilise un modèle de détection combinatoire qui s’apparente aux sens naturels humains du goût et de l’odorat via lesquels les personnes n’ont pas de récepteur pour chaque molécule dans les aliments ou les boissons. La détection combinatoire repose sur des capteurs individuels pour répondre simultanément à différents produits chimiques. Avec cet ensemble de capteurs à sensibilité croisée, on peut obtenir un signal global, ou empreinte digitale, du liquide en question.

« L’utilisation de capteurs chimiques portables assistés par l’IA répondra aux besoins de nombreux secteurs en matière de prise d’empreintes digitales rapides et mobiles de liquides complexes », conclut Patrick Ruch.

Tags
Show More
Close
Close