Une compagnie maritime coréenne en cessation de paiements : 14 milliards de dollars de cargaison bloquée en mer…

Hanjin Shipping est l’une des plus grandes compagnies maritimes du monde. La société sud-coréenne de transport représente 3,2 % du fret mondial par conteneurs. Mais au début de cette semaine, elle a demandé à être placée sous la protection de la loi sur les faillites. Cet événement a provoqué de l’inquiétude, et des dizaines de ses cargos, transportant plus de 500 000 conteneurs, se sont vu refuser l’accès aux ports. On redoute en effet que Hanjin Shipping ne puisse s’acquitter des frais induits par son amarrage et le déchargement des conteneurs. La valeur de la cargaison chargée sur ses navires en mer se monte à 14 milliards de dollars.Le client le plus important de cette compagnie maritime n’est autre que Samsung Electronics. Il détient actuellement 38 millions de dollars de marchandises à bord des navires de la société. Ces marchandises peuvent être aussi bien des fournitures ou des composants pour la production de ses produits, que ces derniers. Samsung envisagerait d’affréter seize avions cargos pour assurer lui-même ses expéditions.Selon les experts, les difficultés de Hanjin Shipping peuvent déboucher sur un grave problème d’approvisionnement. Les détaillants du monde se préparent actuellement pour la saison de fin d’année. Ils passent actuellement leurs commandes et ont débuté le stockage de marchandises. “Pour le moment, cela n’a pas encore d’impact sur les rayons, mais cela en aura si l’on ne trouve pas de solution à cette situation”, affirme Nate Herman, vice-président de l’American Apparel & Footwear Association.Selon le Bureau SeaIntelligence Conseil, 43 navires de Hanjin sont actuellement en mer, se dirigeant vers leur port de destination, sans avoir la garantie que celui-ci acceptera de les accueillir, et qu’ils pourront y décharger leur cargaison. 39 autres navires ont jeté l’ancre à proximité de leur port de destination, attendant de recevoir les instructions de celui-ci. Enfin, 8 navires ont été saisis. De nos jours, près de 95 % des biens de consommation sont transportés par des cargos porte-conteneurs.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close