Pourquoi Google est devenu Alphabet

Google-Alphabet a longtemps été raillé pour le caractère antagonique de son slogan « Don’t be evil » (Ne soyez pas diabolique), abandonné l’année passée. Au fur et à mesure de son expansion, la firme pare les branches de son empire de noms enfantins et de logos colorés qui semblent agir comme des leurres. Maintenant, le laboratoire technologique Google Ideas, a été renommé d’après un puzzle pour enfants, Jigsaw. Et pourtant, Google-Alphabet n’a rien d’enfantin, affirme Adrienne Lafrance de The Atlantic. « Nous aimions le nom Alphabet, parce que cela signifie une collection de lettres qui représentent le langage, l’unes des innovations les plus importantes de l’humanité, et qui est au coeur de la manière de notre indexation avec le moteur de recherche Google! Nous aimions aussi le fait que cela signifie Alpha-bet [l’alpha mesure la surperformance boursière d’un produit, et bet signifie pari en anglais, ndlr], pour lequel nous nous battons! », a écrit Larry Page, cofondateur de Google.

Une infantilisation menaçante

Le logo de la nouvelle marque, qui évoque les briques de construction pour les enfants, est plus puéril que jamais, « infantile d’une façon menaçante », et ce n’est pas un hasard: « Il est intéressant que Google s’enracine dans cette présentation de lui-même aussi infantile et dépourvue de menace précisément pour annoncer qu’elle est en bonne voie pour se multiplier par 26, ce qui est, reconnaissons-le, terrifiant » écrit Natalia Cecire, professeur d’anglais de l’Université du Sussex, sur son blog.De nombreuses initiatives « limites », comme enquêter dans les comptes Gmails pour envoyer des publicités ciblées, ou collecter massivement des données privées grâce à des réseaux wifi non-protégés, étaient déjà connues il y a des années. En 2013, Julian Assange, co-fondateur de WikiLeaks avait écrit : « L’avancée de l’information technologique personnifiée par Google annonce la mort de la vie privée pour la plupart des personnes et emmène le monde vers l’autoritarisme ».Les investissements de la firme dans certains domaines de la robotique et des capteurs de présence des usagers sont profondément dérangeants.

Un pouvoir colossal

L’idée d’Alphabet est de permettre à chacune de ses filiales de se développer indépendamment, pour développer de façon exponentielle cet énorme pouvoir mondial qu’il partage déjà avec Facebook, Apple, Amazon et Microsoft.Jigsaw, le laboratoire technologique Google, est maintenant présenté comme un super-héro qui, selon Alphabet, peut digitalement « contrer le blanchiment d’argent, le crime organisé, les brutalités policières, le trafic humain et le terrorisme ».Dormez, braves gens…

Show More

Express devient Business AM

Close
Close