La Formule 1 va subir une transformation digne de la Champions League

Liberty Media, l’entreprise qui a acquis il y a quelques mois, 19,1% de la Formule 1 pour 4,4 milliards de dollars, a de grands projets pour l’ensemble des circuits de vitesse.

Liberty Media, l’entreprise qui a acquis il y a quelques mois, 19,1% de la Formule 1 pour 4,4 milliards de dollars, a de grands projets pour l’ensemble des circuits de vitesse.

Les changements à venir sont en partie liés aux autres activités que Liberty Media a dans son portefeuille telles que ses participations dans Live Nation (organisateur du Rock Werchter jusqu’en 2015 et actuellement du festival « I Love Techno » et d’autres grands évènements musicaux en Belgique) et dans les événements du club de baseball Atlanta Braves.

La Formule 1 sera un événement de 7 jours avec des concerts

La Formule 1 se compose de 21 compétitions partout dans le monde qui durent 3 jours. Liberty Media transformerait chaque Grands Prix en un évènement de 7 jours, avec des activités sponsorisées et des concerts. Le président de Liberty Media, Chase Carey, évoque des compétitions « qui doivent durer 7 jours, plus importantes et atteindrait un public plus large.»

En outre, l’entreprise souhaite appliquer un concept selon lequel les droits ne pourraient être vendus que lors de chaque Grand Prix exclusivement. La révision du monde de la F1 inclut des plans de promotion plus agressive, explique The Guardian. Pour Liberty Media, les rivalités entre les diverses écuries et les meilleurs pilotes doivent  être accentuées.

Etats-Unis

La compétition automobile  n’a fait son entrée aux Etats-Unis qu’en 2012, lorsqu’un circuit de formule 1 a été installé à Austin pour le Grand Prix du Texas. Cette course a été n succès et Liberty Media veut continuer dans ce sens en envisageant des courses à New York, Los Angeles, Las Vegas et Miami.

Réalité virtuelle

Liberty Media s’intéresse également à la réalité virtuelle dans le sport. Grâce à cette technologie, les amateurs de course automobile pourraient vivre ces événements selon la perspective d’un pilote de Formule 1 à une vitesse de 372 km/h.

Show More
Close
Close