Lifestyle

Football féminin : le match le plus important d’Espagne sera joué dimanche. Les 69 000 billets ont déjà été vendus

En Espagne, le match le plus important du football féminin espagnol sera disputé dimanche. Les 69 000 billets pour le match ont déjà été vendus. Le leader Atlético de Madrid affrontera le FC Barcelone, le deuxième du championnat, dans la ligue Iberdrola.

Le match peut décider de la compétition. Une victoire de l’équipe à domicile creuserait l’écart avec le FC Barcelone à 9 points, une défaite donnerait un nouveau souffle à la compétition à 7 matchs de la fin.

10 500 spectateurs … en deuxième division

Les 69 000 billets du match sont donc déjà vendus. Le record précédent sera démoli. Ce dernier date d’il n’y a même pas 2 mois. Fin janvier, 48 000 spectateurs avaient assisté à la demi-finale de la Coupe d’Espagne à Bilbao. Ensuite, il y a eu la rencontre entre l’Atletico Madrid et la Real Sociedad.

La popularité du football féminin en Espagne est énorme. Dimanche dernier, 10 250 personnes se sont présentées pour assister au match opposant Osasuna Femenino à Eibar. Les deux équipes jouent dans la … deuxième division espagnole. Des chiffres dont beaucoup de footballeurs belges de première division ne peuvent que rêver.

Gracieuseté de @CAOsasuna

Comment expliquer la popularité du football féminin ?

Comment expliquer la popularité du football féminin ? Le groupe de médias catalan Mediapro a joué un rôle décisif. Mediapro a commencé à diffuser des matches de la Liga Iberdrola en 2013. Cela a donné au football féminin beaucoup de visibilité et a rendu ce sport très populaire. Mediapro a récemment renouvelé le contrat de football pour une nouvelle période de trois ans.

En moyenne, 107 000 téléspectateurs regardent les matches à la télévision, tandis que les affiches les plus populaires attirent plus de 400 000 téléspectateurs. Chaque année, 7 millions d’Espagnols regardent au moins un match. Les billets d’entrée sont également beaucoup moins chers qu’avec les hommes. Ils fluctuent entre 5 et 10 euros par personne.

Les femmes peuvent-elles vivre du football en Espagne ?

La Ligue Iberdrola s’est donc fortement professionnalisée ces dernières années. L’été dernier, pas moins de 100 joueuses ont changé de club. 30 joueuses étrangères ont été recrutées. Si la compétition ne comptait que 7 joueuses professionnels en 2015, toutes les joueuses reçoivent aujourd’hui un salaire minimum compris de 14 000 à 20 000 euros par an.

[À titre de comparaison: dans La Liga, première division du football masculin espagnol, le salaire minimum est fixé à 150 000 euros par an.]

L’une des joueuses les mieux payées est la Néerlandaise Lieke Martens qui joue pour le FC Barcelone. En 2017, elle était la seule joueuse de la ligue espagnole à gagner plus de 100 000 euros par an.

L’intérêt pour le football féminin a également permis aux superpuissances traditionnelles du football masculin de dégager de plus en plus d’argent ces dernières années pour une compétition féminine. 31 des 42 clubs de première et deuxième division ont maintenant une équipe féminine.

Tags
Show More
Close
Close