Un joyau du football britannique aux mains des Chinois ?

Un consortium, mené par le groupe d’investissement chinois Everbright et le fonds d’investissement PCP Capital Partners, a fait une proposition pour acheter l’un des joyaux du football anglais : le club de football FC Liverpool. Si cette transaction se réalise, ce serait l’investissement le plus important d’une liste croissante d’acquisitions dans le monde du football britannique par des Chinois. Auparavant, un consortium composé des firmes chinoises China Media Capital et Citic Capital avait payé 400 millions de dollars pour acquérir 13 %  des parts de City Football Group, une société parente du club Manchester City, dans lequel jouent Kevin De Bruyne et Vincent Kompany. Les Chinois ont également pris des participations dans les clubs de West Bromwich et Aston Villa.Ce nouvel intérêt de la Chine pour le football britannique a été déclenché par une visite du Premier ministre chinois Xi Jinping au terrain d’entraînement de Manchester City en présence du Premier ministre David Cameron en octobre dernier. Le duo s’était prêté au jeu du selfie avec l’attaquant argentin Sergio Aguero, star du club. Leur portrait avait fait le tour des médias sociaux.

Le président chinois Xi Jinping est un grand fan de football ; il veut que son pays organise la Coupe du Monde, et qu’il la remporte. Voilà pourquoi il a réformé la compétition de football et fait reconnaître le football comme une discipline de sport dans les écoles. Des terrains de football ont été aménagés partout dans le pays. La compétition reçoit également des injections financières importantes, principalement, et 1,3 milliard de dollars ont été consacrés aux licences de télévision.Les milliardaires chinois se sentent obligés de suivre Xi Jinping et ils ont dépensé plus d’argent au cours de la période des transferts d’hiver dernier que les oligarques russes qui possèdent un certain nombre de grands clubs de football anglais.La transaction n’est pas encore bouclée, et selon le Financial Times, plusieurs facteurs pourraient la remettre en cause. Pour le moment,  American Fenway Sports Group, qui possède le FC Liverpool, affirme qu’il n’est pas à vendre et qu’il n’y a pas de négociations en cours dans ce sens. Mais John W Henry, l’actionnaire majoritaire et fondateur de Fenway, prend la proposition au sérieux, et il aurait sollicité le cabinet de consultants Allen & Co pour le conseiller. Fenway Sport a acquis le FC Liverpool en 2010 pour 300 millions de livres. Les Chinois offriraient 700 millions de livres (810 millions d’euros) pour le club de football anglais.

Show More
Close
Close