Les exportations wallonnes d’armes vers l’Arabie saoudite augmentent encore

Les exportations wallonnes d’armes vers l’Arabie saoudite ont atteint un nouveau sommet en 2015, rapporte Le Soir qui se base sur les chiffres d’un rapport de la sous-commission « armes » du Parlement wallon.

Au cours de l’année dernière, les licences d’armes wallonnes accordées ont totalisé 955 millions d’euros. Les ventes à l’Arabie saoudite ont généré un montant de 575,8 millions d’euros, ce qui fait de ce pays le plus grand bénéficiaire des exportations wallonnes.

Les ventes d’armes en Europe occidentale ont totalisé 167,3 millions d’euros. Suivent l’Extrême-Orient avec 57,6 millions d’euros, le Proche-Orient avec 45,7 millions d’euros, l’Amérique du Nord avec 35,3 millions d’euros, l’Europe de l’Est avec 24,9 millions, l’Amérique du Sud avec 24,3 millions d’euros, l’Afrique avec 19,5 millions d’euros et enfin l’Océanie avec 4,6 millions d’euros.

L’Arabie saoudite a longtemps été le principal client des exportations d’armes wallonnes. Il y a deux ans, on avait déjà enregistré un niveau record de 396,9 millions d’euros de ventes d’armes wallonnes vers cette région.

Les exportations d’armes à l’Arabie Saoudite en 2015 comprenaient des armes à feu (396 millions d’euros), des canons et des mortiers (7,6 millions d’euros), des munitions (105 millions d’euros), des missiles (5,18 millions) et des chars et des véhicules blindés (58 millions).

Conflit

Ces ventes sont critiquées à cause, par exemple, du rôle de l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen, explique Le Soir.

Les exportations vers les Emirats arabes unis s’élèvent à 19,3 millions d’euros et vers Oman à 15,76 millions d’euros. L’Arabie saoudite représente un total de 60% des exportations d’armes wallonnes.

Les licences wallonnes accordées à l’Algérie ont totalisé 3,4 millions d’euros, à l’Egypte, 2,1 millions d’euros et à la Turquie, 6,2 millions d’euros. Dans l’ensemble, la Wallonie a exporté des armes vers 68 pays en 2015. 1.369 licences ont été octroyées dans le monde, contre 34 à l’Arabie saoudite.

Une seule licence pour l’exportation de matériel a été refusée au Kazakhstan. L’industrie wallonne de l’armement génère environ 15.000 emplois directs et indirects.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close