Pourquoi aucun journal n’évoque cette étude intéressante sur les médias ?

L’INA (Institut National de l’Audiovisuel, un organisme français) a publié une étude intéressante sur l’utilisation des médias. Trois chercheurs spécialisés ont examiné l’offre de contenu en ligne publiée en 2013. Au total, cela correspond à 2,5 millions d’articles publiés sur 25 000 événements qui ont été émis par 86 médias différents.

L’INA (Institut National de l’Audiovisuel, un organisme français) a publié une étude intéressante sur l’utilisation des médias. Trois chercheurs spécialisés ont examiné l’offre de contenu en ligne publiée en 2013. Au total, cela correspond à 2,5 millions d’articles publiés sur 25 000 événements qui ont été émis par 86 médias différents.

Les conclusions sont intéressantes et ne sont certainement pas seulement valables pour les médias français. Quelques chiffres:

  1. 64% de tous les articles ont été copiés dans leur intégralité, soit les deux tiers de ces contenus…
  2. Lorsqu’un article a été copié, 92 % des rewriters « oublient » de mentionner la source d’origine. Souvent, ils indiquent que cette source est l’AFP (la version française de l’agence Reuters belge), même si ce n’est pas le cas.
  3. En moyenne, il faut 175 minutes pour qu’un article original publié sur un média soit copié par un autre. La moitié des articles sont dupliqués en moins de 25 minutes, et un quart le sont même en 4 minutes. Lorsque l’éditeur original est un pure player, ce délai est ramené 405 minutes, probablement parce que les médias traditionnels veulent prendre le temps d’effectuer des vérifications pour éviter de reprendre des informations totalement erronées. En Belgique, comme les médias sont entièrement détenus par des grands groupes, on observe moins ce phénomène.
  4. 1 article publié sur 5 (21 %) est tout à fait original. 1 autre sur 5 (19 %) ne contient aucun élément original. 56 % des articles moins de 20 % de contenu original.
  5. Le nombre d’événements rapportés par les médias est remarquablement stable, quelque soit le jour de la semaine, et chaque jour, les journaux français rapportent 68 événements différents en moyenne, à l’ exception des weekends.

Une étude très facile à lire, mais qui n’a pas été reprise par les médias traditionnels. On peut se demander pourquoi…Pour en savoir plus: « L’information à tout prix » de Julia Cagé, Nicolas Hervé, Marie-Luce Viaud, chez Ina Éditions

Show More
Close
Close