America First ? Les conseillers militaires de Trump veulent renvoyer des troupes en Afghanistan

Les Etats-Unis envisagent de renvoyer plus de troupes en Afghanistan, rapporte le Washington Post. Une telle décision pourrait avoir des conséquences importantes pour le gouvernement du président Trump, qui a été élu pour son programme « America First ».

Les Etats-Unis envisagent de renvoyer plus de troupes en Afghanistan, rapporte le Washington Post. Une telle décision pourrait avoir des conséquences importantes pour le gouvernement du président Trump, qui a été élu pour son programme « America First ».

En 2001, les États-Unis s’étaient joints à une coalition internationale pour renverser le régime des talibans en Afghanistan. Ces derniers s’y étaient emparés du pouvoir depuis 1996.Par la suite, un processus de démocratisation avait été initié, qui avait mené à la formation d’un gouvernement provisoire de transition. En 2004, une nouvelle constitution avait été approuvée, et des élections présidentielles ont eu lieu en 2005.Mais il est devenu plus difficile pour ce régime d’asseoir son autorité et d’assurer la sécurité sur le territoire afghan depuis le départ des troupes américaines du pays en 2011.Malgré la présence maintenue de 8000 soldats américains dans le pays, les talibans ont réussi le mois dernier à mener un assaut contre une base militaire dans le nord du pays, où ils ont commis un massacre. Au moins 140 soldats afghans ont été tués lors de cette attaque, la plus sanglante dans le pays depuis 2001.

Le renforcement des talibans

Selon l’Inspecteur général pour la reconstruction de l’Afghanistan, un organe qui dépend du gouvernement américain, les talibans contrôlent aujourd’hui environ 43 % du territoire afghan. Il y a moins d’un an, ils n’en contrôlaient que 35 %. Ils sont particulièrement bien implantés dans le sud et dans un certain nombre de provinces du nord du pays.Les conseillers en matière d’affaires étrangères et de questions militaires de Trump lui proposent maintenant de changer de stratégie et de revenir en arrière pour combattre les talibans sur le terrain.Selon une source, le plan serait né du désir de Trump de juguler la détérioration de la sécurité en Afghanistan mais aussi de permettre à son pays de « recommencer à gagner».Trump prendrait une décision avant son déplacement le 25 mai prochain à Bruxelles pour le sommet de l’OTAN. 

Show More

Express devient Business AM

Close
Close