PolitiqueTech

5G-Huawei : les États-Unis veulent restreindre l’accès de l’Allemagne à des informations confidentielles

Les États-Unis menacent de restreindre l’accès de l’Allemagne à des informations confidentielles si le pays fait appel au spécialiste chinois des télécommunications, Huawei, pour installer sa 5G. C’est ce qu’écrit le Wall Street Journal. Richard Grenell, ambassadeur des États-Unis à Berlin, en a informé l’Allemagne par écrit.

Selon les États-Unis, les systèmes Huawei dépendent beaucoup plus des logiciels que les générations précédentes de réseaux de télécommunication. Même si Huawei fournissait initialement aux Allemands un réseau sécurisé, les mises à jour logicielles constantes permettraient aux Chinois de récupérer des informations que les services de sécurité chinois pourraient intercepter. Un porte-parole de l’ambassade américaine à Berlin a mentionné le recours à des « fournisseurs peu fiables » qui pourraient compromettre de futures collaborations.

« Des informations confidentielles touchent Huawei de Berlin à Beijing »

De plus, le logiciel est si complexe que la question est difficilement vérifiable, selon les Américains. Washington n’a pas l’intention de couper complètement Berlin de tous les canaux confidentiels, mais il a l’intention de limiter la quantité et la transparence de l’information. Les Américains partent du principe que si Huawei est autorisé à construire le réseau allemand, toute information envoyée à Berlin finira par se retrouver en Chine.

Huawei met les Allemands dans une position difficile

Si les Américains se montrent à la hauteur de leurs menaces, Berlin sera confronté à un énorme problème. Berlin dépend beaucoup de la CIA, de la NSA et d’autres services de sécurité américains pour sa sécurité.

Les Allemands se trouvent donc dans une position difficile. Tout d’abord, ils ne disposent pas de capacités autonomes suffisantes dans le domaine du renseignement. En outre, le pays dépend également de Huawei, qui a fourni sa technologie 4G existante. De plus, les technologies 4G et 5G ne sont pas compatibles avec celles des autres fournisseurs de télécommunications.

Ces derniers mois, l’Allemagne a imposé des règles strictes au personnel de Huawei qui participerait à l’installation du réseau 5G. L’Allemagne a récemment mis au point une « clause de non-espionnage ». Celle-ci a été spécialement conçue pour que Huawei puisse répondre à l’appel d’offres pour le contrat 5G. Cet appel d’offres est prévu pour la fin de ce mois.

Si l’Allemagne cède aux pressions de Washington, elle risque de prendre beaucoup de retard dans le domaine industriel. Une capitulation pourrait également être interprétée par les Etats-Unis comme une invitation. Pour forcer d’autres concessions, sur le gazoduc Nordstream 2, par exemple.

Huawei VS Allemagne
EPA

2019 sera l’année décisive pour les relations transatlantiques

Il devient de plus en plus clair que 2019 sera une année décisive pour les relations transatlantiques. Les États-Unis continuent de menacer de percevoir des droits de douane sur les voitures allemandes . Trump garde toujours la possibilité d’une sortie de l’OTAN. Des sanctions sont également prévues pour les entreprises européennes qui commercent avec l’Iran, la Russie et la Chine.

Tags
Show More
Close
Close