Erdogan: ‘L’homme et la femme ne sont pas égaux’

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclenché une nouvelle polémique lundi en déclarant que les hommes et les femmes n’étaient pas égaux. Il a accusé les féministes de ne pas comprendre le statut spécial que l’islam attribue aux mères.

Le président s’exprimait dans le cadre d’une conférence qui se tenait à Istanbul, et qui était consacrée aux femmes et à la justice. « On ne peut pas mettre les hommes et les femmes sur un pied d’égalité. C’est contre nature. Ils ont été créés différemment. Leur nature est différente. Leur constitution est différente », a déclaré le président turc.

Il a ajouté que l’islam avait « défini une position pour les femmes [dans la société] : la maternité ». Il a estimé que les féministes ne pouvaient pas comprendre cela, parce qu’ils « n’acceptaient pas le concept de maternité ».

Le président a poursuivi en affirmant que les caractères des femmes, leurs habitudes, et leur physique étaient différents de ceux des hommes : « On ne peut pas mettre une femme en train d’allaiter son bébé à égalité avec les hommes. On ne peut pas demander aux femmes d’exercer toutes les professions que les hommes peuvent avoir, comme on le fait dans les régimes communistes. On ne peut pas leur dire d’aller dehors et de creuser le sol. C’est contre leur nature délicate ».

L’avocate et militante pour les droits des femmes Hulya Gulbahar a affirmé que les commentaires de M. Erdogan violaient la Constitution turque, les lois turques et les conventions internationales sur l’égalité de l’homme et la femme. Selon elle, ce type de commentaires ne contribue pas à réduire la grande fréquence des incidents de violence à l’égard des femmes relevés en Turquie, et il ouvre la porte à la contestation du rôle des femmes dans la sphère publique, que ce soit en politique, dans l’art, le sport ou la science.

Ce n’est pas la première fois que M. Erdogan crée la controverse. Il a récemment indigné les associations féministes turques en déclarant que toutes les femmes devraient donner naissance à au moins trois enfants, et il a tenté de faire passer des lois pour limiter le recours à l’avortement et à la pilule du lendemain. Plus tôt ce mois-ci, il a églement affirmé que ce n’était pas Christophe Colomb qui avait découvert l’Amérique, mais que des musulmans l’avaient fait avant lui.

Show More
Close
Close