Les enfants vivant dans la pauvreté souffrent de problèmes psychologiques à l’âge adulte

La pauvreté pendant l’enfance peut entraîner d’importants déficits psychologiques à l’âge adulte, indique une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université Cornell auprès  de 300 participants sur une période de 15 ans.

Selon les chercheurs, les résultats de cette étude montrent que la lutte contre la pauvreté doit être initiée le plus tôt possible afin que les enfants aient la possibilité de participer dans de meilleures conditions à l’économie et à la société. En outre, cette étude est la première du genre à montrer que les séquelles de la pauvreté se produisent dans le temps et sont multiples.

« Les enfants qui grandissent dans la pauvreté ont plus de problèmes psychologiques lorsqu’ils sont adultes tels que des comportements antisociaux, des attitudes agressives ou d’intimidation et davantage de comportements d’impuissance que les enfants de milieux à revenus moyens », a expliqué le responsable de l’étude Gary Evans, professeur de psychologie de l’enfance à l’Université Cornell.

Stress cumulatif

« Les enfants pauvres ont également plus de stress psychologique chronique et plus de déficits dans leur mémoire spatiale à court terme. Cela signifie que les personnes nées dans un milieu pauvre sont davantage susceptibles d’être confrontées à ce genre de problèmes psychologiques. ».

« Avec la pauvreté, vous êtes exposé à davantage de stress. Tout le monde est victime du stress mais les familles à faibles revenus, les enfants de milieux à faibles revenus en ont beaucoup plus. Les parents en ont également beaucoup plus et par conséquent, pour les enfants, il existe un risque d’exposition cumulatif », a ajouté Evans.

Les résultats de cette étude ont des implications importantes parce que les enfants qui grandissent dans la pauvreté sont susceptibles de rester pauvres en tant qu’adultes. C’est certainement le cas aux Etats-Unis qui ont la plus faible mobilité sociale de toutes les démocraties occidentales, conclut le chercheur.

Show More
Close
Close