Politique

En Grèce, les contrôles de capitaux deviennent ‘intégraux’

Les fonctionnaires et les retraités grecs ne pourront désormais plus retirer que 420 euros maximum par semaine, sans pouvoir dépasser 600 euros par mois au total. Le reste de leur pension ou salaire devra être dépensé au moyen d’une carte de crédit. Le ministère grec des Finances invoque la lutte contre l’évasion fiscale – celle des entreprises, et non pas celle des fonctionnaires ou des retraités – pour justifier cette décision.

Selon le journal To Vima 2,65 millions de retraités et 600.000 fonctionnaires seraient concernés par la mesure. En forçant les commerçants et prestataires de service à enregistrer des paiements électroniques, et donc à laisser une trace bancaire de la transaction, elle vise à éviter que ces commerçants et professions libérales n’éludent le paiement de la TVA. Le ministère fait valoir qu’actuellement, l’Etat subit chaque année un manque à gagner de recette de TVA l’ordre de 15 à 20 milliards d’euros en raison de ces ventes au noir.

Les retraités de plus de 75 ans et ceux qui vivent dans des zones reculées où l’utilisation des cartes de crédit est moins courante pourraient être exemptés.

Le ministère indique qu’en cas de succès manifeste de cette mesure, elle pourrait être étendue au secteur privé. En outre, à partir de l’année prochaine, les entreprises nouvellement créées seront contraintes de n’accepter que les paiements par carte de crédit.

 

 

Show More
Close
Close