Premier test pour le moteur qui promet d’atteindre Mars… en 70 jours

Le Cannae Drive

Le moteur spatial EmDrive qui pourrait révolutionner les lois de la physique va bientôt être testé dans l’espace, 15 ans après son invention par l’ingénieur aéronautique britannique Roger Shawyer. En effet, ce propulseur électromagnétique permettrait de produire une poussée sans combustible, si efficace qu’on pourrait envoyer une équipe d’astronautes sur Mars en seulement 70 jours.

L’EmDrive a été développé par le Britannique Roger Shawyer il y a près de 15 ans, mais à l’époque, la communauté scientifique avait rejeté moqueusement ce concept, estimant qu’il était scientifiquement impossible.

L’idée de Shawyer est d’utiliser l’énergie solaire pour générer un certain nombre d’ondes qui se déplacent d’avant en arrière dans une chambre fermée. Ce mouvement peut devenir perpétuel, si aucune panne ne se produit, ce qui implique le moteur qu’il actionnerait pourrait continuer de déplacer l’engin sans qu’il soit nécessaire de l’alimenter avec un carburant quelconque.Cependant, des scientifiques avaient critiqué cette invention à l’époque, affirmant qu’elle était contraire aux principes fondamentaux de la loi de l’action et de la réaction. Selon cette loi, lorsqu’un objet est propulsé vers l’avant, quelque chose est poussé dans la direction opposée. Ainsi, dans le cas de l’invention de Shawyer, les forces dans la chambre fermée ne feraient que s’annuler.

 Mais Guido Fetta, un ingénieur américain, déclare avoir amélioré le propulseur de Shawyer. Cette nouvelle version, appelée Cannae Drive, est une petite cavité fermée dans laquelle des micro-ondes entrent en résonance. Des petites rainures dans l’un des côtés de la cavité dispersent les ondes afin de produire une petite poussée. En théorie, cet effet pourrait être suffisant pour permettre aux vaisseaux spatiaux d’accélérer et d’atteindre de grandes vitesses avec une quantité minimum de carburant.

Si la pratique rejoignait la théorie, alors la première loi de Newton – qu’un objet garde sa vitesse et sa direction de déplacement sauf si on lui applique une force – pourrait être remise en question après 330 ans.

Cependant, beaucoup de physiciens et d’universitaires restent sceptiques, décrivant le concept comme un « charabia incompréhensible ».

Guido Fetta espère envoyer en orbite un minisatellite doté du moteur Cannae l’année prochaine pour 6 mois. Si ce test est concluant, les scientifiques devront réviser les lois de la physique.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close