Politique

« Si le projet européen échoue, comment le reste du monde peut-il réussir? »

«Rappelez-vous qu’aucun pays, aussi puissant soit-il, ne peut construire un mur pour le protèger de l’hiver nucléaire. Ou contre le réchauffement climatique. Et aucun pays ne peut réglementer à lui seul l’intelligence artificielle (IA) et la biotechnologie, car personne ne contrôle la totalité des chercheurs et des scientifiques. »

C’est ce qu’écrit le philosophe-penseur israélien Yuval Noah Harari  dans un article d’opinion (« Les Européens doivent prendre des décisions cruciales pour l’avenir du continent« )  dans le journal français Le Monde (€). Harari a fait fureur avec ses livres « Sapiens », « Homo Deus » et « 21 questions pour le 21ème siècle ».

« Prenons, par exemple, la manipulation génétique de personnes », poursuit l’Israélien. « Tous les pays diront :  » Nous ne voulons pas faire de tels tests, nous sommes du côté du bien. Mais comment savoir si nos rivaux ne le font pas ? Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre du retard. Nous devons donc les devancer. » 

Le seul moyen d’éviter de telles compétitions catastrophiques ne consiste pas à construire des murs, mais à instaurer un climat de confiance entre les pays. La confiance telle qu’elle existe aujourd’hui entre la France et l’Allemagne – ce qui, il y a à peine 70 ans, semblait un rêve irréalisable. « 

Les élections européennes sont extrêmement importantes

Selon M. Harari, les prochaines élections européennes revêtent donc une importance capitale et les décisions des électeurs européens auront un impact sur l’humanité tout entière.

«Certains ne se donnent pas la peine de voter parce qu’ils pensent que leur vote ne fait aucune différence. C’est faux. Bien sûr, un vote ne modifiera pas l’équilibre des pouvoirs au Parlement européen, mais ce vote changera l’électeur lui-même. Il est important d’être à l’écoute du cœur et d’adopter une position morale sur une base régulière. Sinon, le cœur deviendra une pierre et vous aurez encore plus de difficulté la prochaine fois que vous devrez vous battre pour quelque chose, pas nécessairement lors d’élections »

L’UE est la tentative la plus réussie pour trouver le bon équilibre

L’Israélien adopte alors une position clairement pro-européenne :

« L’Union européenne représente aujourd’hui la tentative la plus réussie pour trouver le juste équilibre entre les intérêts nationaux, régionaux et mondiaux.  Elle a permis une coopération efficace entre des centaines de millions de personnes – sans leur imposer un gouvernement, une langue ou une nationalité unique. Elle a créé l’harmonie sans imposer l’uniformité.

Si l’Europe peut enseigner au reste du monde comment promouvoir l’harmonie sans uniformité, l’humanité aura alors d’excellentes possibilités de prospérer au cours du prochain siècle. Si le projet européen échoue, comment pouvons-nous espérer que le reste du monde réussisse ? »

Tags
Show More
Close
Close