Politique

Donald Trump se montre plus conciliant durant son discours sur l’état de l’Union mais reste sur ses positions

Le président américain a prononcé son premier discours sur l’état de l’Union au Capitole. Il a appelé à l’unité et est revenu sur différentes questions dont celle de l’immigration. Son ton semblait plus conciliant mais il n’a changé aucune de ses positions. 

Changement de ton durant le premier « State of the Union » de Donald Trump qui s’est déroulé au Capitole. Le président américain est au plus bas dans les sondages à cause de l’enquête sur l’ingérence de la Russie dans les élections américaines et a opté pour la cohésion plutôt que l’attaque. 

Appel à l’unité

Son message principal: rester unis. « Ce soir, je lance un appel en direction de tous afin que nous mettions nos divergences de côté pour trouver un terrain d’entente et réaliser l’unité que nous devons au peuple qui nous a élus pour qu’on le serve » a déclaré le président.

Il veut éviter un second shutdown après celui du 19 janvier dernier survenu car les républicains et les démocrates ne sont pas parvenus à trouver un accord sur le financement du gouvernement.

Dreamers et Guantanamo

Un autre thème de son discours portait sur les fameux « Dreamers », ces jeunes arrivés illégalement aux États-Unis avec leurs parents alors qu’ils étaient enfants. Trump n’a pas changé d’idée à ce sujet et ne veut pas leur accorder le droit à la citoyenneté.

Juste avant de prononcer son discours, Donald Trump a signé un décret pour que la prison de Guantanamo reste ouverte. La prison a été créée par le président George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001 mais actuellement, elle ne compte plus que 41 détenus.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close