Economie

Le « King dollar » poursuit sa progression

Le dollar américain continue de s’apprécier en raisondu déclin de certaines des plus grandes économies du monde. Cela a également des répercussions sur l’euro. Ce dernier souffre des nouvelles négatives continues sur l’économie allemande. L’indice Ifo, qui mesure le climat des affaires dans l’industrie, était de nouveau en dessous du seuil critique de 100 points mercredi. À 99,2, l’indice a même chuté d’un demi-point de pourcentage par rapport au niveau de 99,7 qu’il avait atteint en mars. Les analystes s’attendaient à un meilleur résultat.

L’Allemagne est en difficulté

L’industrie allemande est clairement confrontée à la croissance décevante en Chine et au protectionnisme croissant en matière d’échanges. Néanmoins, il reste une marge d’optimisme, car, selon les mêmes analystes, la croissance de l’économie allemande au premier trimestre de cette année pourrait être meilleure que prévu.

Le commerce de détail, les ventes de voitures, l’emploi, ainsi que les exportations et la construction se porteraient mieux au premier trimestre qu’au dernier trimestre de l’année dernière. Ce n’est que dans l’industrie que la reprise que l’on attend encore la reprise.

Mais l’UE n’est pas la seule à être aux prises avec un dollar cher. L’indice WSJ Dollar, qui mesure la devise américaine par rapport à un panier de 16 autres devises, est à son plus haut niveau depuis novembre. Le dollar américain, par exemple, s’est apprécié de 0,6 % par rapport à l’euro. L’augmentation est de 1,2 % par rapport au dollar australien et de 0,6 % par rapport au dollar canadien.

Faible économie mondiale = dollar fort

Traditionnellement, le dollar a tendance à s’apprécier lorsque l’économie mondiale montre des signes de faiblesse. La FED américaine a récemment indiqué qu’elle n’augmenterait pas ses taux d’intérêt cette année. Elle l’avait déjà fait quatre fois en 2018. Cela a fait de la FED la banque la plus agressive de toutes les banques centrales l’an dernier. Ces hausses de taux d’intérêt étaient justifiées, car la croissance économique américaine dépassait celle de toutes les autres économies développées. Les États-Unis flirtent également avec le «plein emploi». De plus, malgré les rumeurs actuelles de récession, les marchés boursiers américains battent tous les records. il y a la domination américaine dans le domaine géopolitique, avec les récentes décisions concernant l’Iran. Le dollar en récolte aujourd’hui clairement les fruits.

Logo Vos choix en ligne
Tags
Show More
Close
Close