Deux scenarios pour la réaction de la population face au terrorisme

Le scénario à la française

Dans une interview donnée au journal français Le Monde, le philosophe et spécialiste français de la violence sociale, Yves Michaud, affirme que les Français devront apprendre à vivre avec le terrorisme et des attentats fréquents. Deux scénarios sont alors possibles :

  • Les citoyens pourront adopter le comportement des Israéliens face au terrorisme, c’est à dire qu’ils s’habitueront à rester sur le qui-vive en permanence.
  • Ils pourront aussi adopter un comportement plus conforme à la tradition française : celui d’un hédonisme accru.

“L’idée est alors, compte tenu des risques, de profiter encore plus du moment présent : on continue et on fait la fête. C’est d’autant plus plausible que nous sommes largement dans une société de loisirs et de plaisirs, en tout cas dans les villes”.

Plus tôt ce mois-ci, Patrick Calvar, le grand patron des services de sécurité français DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), avait mis en garde contre “une confrontation entre l’ultra droite et le monde musulman – pas les islamistes mais bien le monde musulman”. Devant une commission d’enquête parlementaire sur les attentats de l’année dernière en France, il avait déclaré la chose suivante :

« L’Europe est en grand danger : les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra droite qui n’attend que la confrontation. Encore un ou deux attentats et elle adviendra. Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires ».

Michaud ne partage guère son point de vue :

« On parle beaucoup d’une poussée d’islamophobie, mais ces propos sont manipulés, d’une part par les islamistes eux-mêmes, d’autre part par les médias et les intellectuels spécialisés dans ce genre de discours. (…) Les attaques dont nous sommes l’objet depuis 2015 sont d’ailleurs tellement horribles et radicales qu’il devient de plus en plus difficile de faire un amalgame simpliste entre ces terroristes et les populations musulmanes”.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close