Economie

Des sneakers de collection rapportent jusqu’à 750.000 euros

Chez Sotheby’s à New York, une collection de baskets rares a été vendue pour un montant de 750.000 euros. Au total, cent paires de sneakers de collection du site spécialisé Stadium Goods ont été mises en vente lors des enchères. 99 paires ont été acquises par l’entrepreneur canadien Miles Nadal.

Selon Sotheby’s, le succès de la vente aux enchères montre clairement que les chaussures de sport sont désormais entrées dans le domaine des objets de collection.

Culture populaire

« Les chaussures de sport n’ont plus seulement une valeur d’utilisation physique », explique Noah Wunsch, responsable du commerce électronique international chez Sotheby’s. Le secteur attire désormais également l’attention des collectionneurs. Selon Wunsch, on assiste clairement dans ce domaine à une fusion de l’art, de la mode et du luxe.

« L’intérêt pour la vente aux enchères montre que les baskets sont maintenant considérées comme des œuvres de la culture artistique populaire. »

Miles Nadal a souligné qu’il souhaitait exposer les baskets dans son musée automobile Dare to Dream à Toronto. Ce musée abrite déjà une collection de plus de cent quarante voitures et quarante motos.

« J’ai toujours été un passionné et un amateur d’art et d’objets de collection uniques qui représentent un design innovant, un savoir-faire exceptionnel et des tendances nouvelles et passionnantes dans la culture pop », a déclaré Nadal.

L’entrepreneur canadien voulait en fait acheter la totalité de la collection. Toutefois, Stadium Goods a tenu à mettre séparément aux enchères une paire de chaussures Nike Waffle Moon fabriquées à la main au début des années 1970. Lors des essais pour les Jeux olympiques de 1972, seules 12 paires de ces baskets avaient été conçues pour les coureurs. Les paires vendues aux enchères seraient les seules à ne pas avoir été portées.

Bill Bowerman, cofondateur de Nike, a contribué à la conception de la chaussure. « Bowerman rêvait d’une chaussure de sport plus solide », a expliqué Sotheby’s. Bowerman aurait utilisé le gaufrier de sa femme pour imprimer la semelle des chaussures. Il a eu l’idée de créer une semelle à crampons, une inspiration qui changerait l’industrie des chaussures de sport.

Les vendeurs espéraient que la paire de Nike Wafle Moon rapporterait 160.000 $.

Michael Jordan

La vente aux enchères comprenait également deux paires de Nike Mags, des chaussures rendues célèbres dans le film Back to the Future en 1989 en raison de leur laçage automatique. Nike ne lancera cette technologie sur le marché que près de trois décennies plus tard.

L’édition limitée des baskets Back to the Future 2016 aurait rapporté entre 50.000 et 70.000 dollars.

Une autre vedette de la vente aux enchères était l’édition Jeter Air Jordan 11, créée pour commémorer le départ à la retraite en 2017 de la star du baseball Derek Jeter. Ces baskets auraient été acquises pour près de 60.000 dollars.

Le prix le plus élevé obtenu lors d’une vente aux enchères publiques de baskets est estimé à 190.373 dollars pour une paire de chaussures Converse. Elles ont été portées par Michael Jordan lors de la finale de basketball aux Jeux olympiques de 1984, à Los Angeles.

Tags
Show More
Close
Close