Des Japonais débutent un service de livraison avec des fourgons automoteurs

La société de transport japonaise Yamato Transport vient de s’associer à la plate-forme mobile DeNA pour mettre en place un service de messagerie avec des fourgons automoteurs qui livreront des colis au domicile des clients. Dès le mois de mars prochain, des essais sur les routes publiques débuteront, pour une période de un an. Les courses qui seront assurées par les fourgons automoteurs seront effectuées dans des zones spécifiques dans lesquelles le gouvernement japonais autorise la circulation de véhicules sans conducteur. Pour des raisons de sécurité, des chauffeurs seront constamment au volant des fourgons, et les véhicules ne rouleront réellement en mode automoteur que sur des portions de route. Mais à terme, les véhicules devraient être totalement autonomes, et assurer les livraisons seuls. Ils se rendraient aux différents entrepôts des boutiques en ligne, où des employés chargeraient les colis à livrer. Les fourgons se rendraient ensuite au domicile des clients, selon les spécifications qu’ils auraient fournies à l’aide de leur smartphone, et ils récupéreraient leur colis eux-mêmes à l’aide d’un code qui leur sera communiqué au moment de leur commande.

Réduire les coûts opérationnels

1,7 milliards de colis ont été livrés par le service de livraison de Yamato en raison de l’essor du e-commerce, mais comme les coûts salariaux ont augmenté, et que dans le même temps, les frais de livraison payés par les clients se sont réduits, la firme est à la recherche de nouvelles solutions pour baisser ses coûts opérationnels.Il est prévu de privilégier l’embauche de femmes et de seniors pour les postes de chauffeurs. Yamato recherchera également des personnes prêtes à travailler très tôt le matin, ou pendant la nuit, afin d’assurer un plus grand service pour les clients.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close