Politique

Des comptes russes exacerbent la colère des Gilets jaunes sur les médias sociaux

Une étude réalisée par la firme de sécurité New Knowledge a révélé que des centaines de comptes liés à la Russie ont adressé des messages sur Twitter pour exacerber la colère des Gilets jaunes en France.

Cette firme de cybersécurité a identifié un groupe de près de 200 comptes liés à la Russie, qui aurait été actif depuis les prémices du mouvement des Gilets jaunes en France, au début du mois de novembre. La plupart de ces comptes sont des « faux-nez » (une entité distincte qui agit pour le compte d’une société donneur d’ordres) se faisant passer pour des comptes occidentaux.

Diviser le peuple français, amplifier la colère des Gilets Jaunes

Chaque jour, ils auraient émis près de 1600 tweets et retweets, faisant appel à la désinformation, et évoquant des faits de violence ou de brutalité policière, pour exaspérer le public, et attiser sa colère. Pour ce faire, ils auraient agrémenté leurs messages de photos de manifestants blessés lors de manifestations passées. 

D’après Ryan Fox, fondateur de la firme de sécurité, l’objectif ultime serait de diviser le pays et de renforcer la perception des manifestants selon laquelle les politiciens français sont déconnectés des réalités vécues par la classe des travailleurs. Il souligne que ces comptes ne sont en aucun cas les initiateurs du movement des Gilets jaunes, mais qu’ils cherchent à l’amplifier.

Exacerber les tensions raciales

En outre, certains messages cherchent à renforcer les tensions raciales. Par exemple, plusieurs comptes de ce groupe de comptes ont récemment retweeté un message affirmant que la sécurité sociale algérienne couvrirait désormais les dépenses médicales des Algériens bénéficiant d’un traitement médical en France, mais en déformant le message, pour affirmer que « des Algériens pourront désormais se faire soigner gratuitement en France. Pour M. Fox, ce message a pour but de laisser entendre que le gouvernement français aurait accordé un traitement de faveur au bénéfice des étrangers. 

Et visiblement, la technique est efficace, puisque 94 % des messages sur Twitter comportant le hashtag « #GiletsJaunes ont été retwittés.

Plus de 2000 comptes de médias sociaux liés à la Russie

Selon les analystes, les comptes liés à la Russie seraient très actifs sur Twitter, en dépit des efforts de cette firme pour les identifier et les désactiver. Depuis le mois de septembre, New Knowledge suivrait ainsi près de 2000 comptes de médias sociaux suspectés d’avoir des liens avec le Kremlin, et la firme précise que sa liste n’est en aucun cas exhaustive.

Selon The Times, qui rapporte les détails de ce rapport, ce n’est pas une première, puisque des comptes liés à Moscou auraient déjà tenté d’intensifier la panique après les attentats de Londres, ou de répandre de la désinformation sur le Brexit, ou la question de l’indépendance écossaise. Le journal britannique rappelle aussi que la Russie a également été accusée d’avoir interféré dans les élections présidentielles américaines de 2016.

Show More
Close
Close