Economie

Des bateaux de croisière utilisés comme hôtels flottants lors des Jeux olympiques de Tokyo

Le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 a tenu à minimiser les craintes concernant le nombre de chambres d’hôtel disponibles dans la ville. Tokyo disposera bien d’une quantité suffisante de chambres, a annoncé un porte-parole du comité d’organisation. Par cette annonce, les organisateurs répondent au journal économique japonais Nikkei Asian Review qui avait déclaré dans un reportage que la ville serait confrontée à une pénurie de 14.000 chambres d’hôtel.

Les Jeux olympiques et paralympiques seront organisés en juillet et août prochain dans la capitale japonaise. Selon le Mizuho Research Institute, de nombreux hôtels à Tokyo affichent déjà complets pour la durée de l’événement.

Prix

Tokyo devrait disposer d’un total de 170.000 chambres d’hôtel en 2020, contre 30.000 en 2017 en raison d’un boom de la construction. Mais cette quantité ne suffirait pas pour répondre aux besoins d’hébergements lors des Jeux olympiques. 10 millions de touristes nationaux et internationaux sont attendus dès le début des festivités.

Selon le rapport, il pourrait toutefois y avoir des problèmes d’hébergement dans les districts de Shinjuku et de Shibuya. Etant donné que les hôtels de la région donnent la priorité aux athlètes, aux membres du comité olympique et à d’autres officiels, les spectateurs pourrait avoir beaucoup de mal à trouver des chambres. « Cette pénurie fait également grimper les prix », a expliqué le Mizuho Research Institue.

Cependant, selon Masa Takaya, porte-parole de Tokyo 2020, davantage de chambres sont disponibles pour les spectateurs. « Les organisateurs ont réservé 46.000 chambres pour le moment », a-t-il déclaré. « Des plans d’hébergement sont prévus pour assurer le bon fonctionnement des Jeux olympiques. »

En outre, selon un rapport publié par le ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être, 300.000 chambres sont disponibles dans les préfectures de Tokyo, Kanagawa, Chiba et Saitama.

« De plus, étant donné que de nouveaux hôtels sont en construction dans la banlieue de Tokyo, nous pensons qu’il y aura suffisamment de logements si les spectateurs sont prêts à rester non seulement à proximité immédiate des sites mais également un peu plus loin du centre », a déclaré Takaya.

Navires de croisière

En outre, plusieurs opérateurs de navires de croisière envisagent d’utiliser leurs navires pour des séjours temporaires pendant les Jeux olympiques. Le Bureau des ports de Tokyo a indiqué que les navires du terminal de croisière international de Tokyo pourraient être convertis en hôtels flottants.

Pour aider à combler le déficit d’hébergement, la capitale prévoit de transformer les navires de croisière amarrés au terminal en hôtels flottants, ce qui permettrait d’ajouter 2.116 chambres. Les villes de Yokohama et Kawasaki, dans la préfecture de Kanagawa, entendent faire de même.

« Nous avons commencé à vendre des forfaits avec séjour à bord d’un navire de croisière aux agents de voyages et la réaction a été très positive », a déclaré Kaori Mori, responsable de la stratégie de marque du géant du tourisme national JTB. « Ils reçoivent beaucoup de demandes de renseignements, en partie parce que ce sera totalement différent que de rester dans un hôtel. Beaucoup de personnes apprécient l’idée de vivre l’expérience d’une croisière en même temps que d’assister aux Jeux olympiques. »

« Nous avions pris en compte le fait qu’il pourrait y avoir une pénurie de chambres d’hôtel à Tokyo pendant les Jeux olympiques », explique Mori. « Il était donc important que nous puissions garantir un nombre suffisant de chambres à nos clients. Les navires de croisière offraient une solution novatrice et relativement simple. Une fois les Jeux olympiques terminés, les navires pourront reprendre leurs activités normales. »

Tags
Show More
Close
Close