Découvrez vos futurs postes de travail… en station debout

Risques d’obésité, de diabète, problèmes de dos… Rester assis pour travailler nuit à la santé, de nombreuses études le prouvent. Des entreprises proposent des postes de travail novateurs pour obliger les employés à changer de position, rappelle BFM:

  • Stirworks est une table de bureau pourvue de petits moteurs qui la font changer constamment de hauteur et vous obligent à changer de posture pour la suivre: debout, assis, un peu courbé, et ainsi de suite.
  • Les « treadmill desks » sont des bureaux avec tapis roulant intégré, comme au gymnase, et une table de travail parfaitement équipée.
  • Cubii est un pédalier de bureau placé sous votre table. L’énergie produite ne fait pas encore fonctionner votre ordinateur mais elle peut recharger votre téléphone.
  • L’Atwork station, une chaise longue électrique modulable, maintient l’écran au-dessus de votre tête grâce à un système d’aimants. Ecran et clavier se déplacent suivant les positions. Ce gadget-là coûte aux alentours de 6000 euros.

Les différents constructeurs promettent aux entreprises que leur investissement sera récupéré grâce à la diminution des frais de santé, et donc du prix des assurances, et à la hausse de productivité de leurs employés.Il y a aussi les chaises qui se rangent toutes seules de Nissan ; mais elles ne sont pas en vente, c’est une stratégie publicitaire du constructeur pour promouvoir son système de stationnement assisté.

Show More
Close
Close