La Corée du Nord pourrait être en train de miner des bitcoins sur votre ordinateur

Récemment, la Corée du Nord a été accusée d’utiliser des hackers afin de dérober des milliers de bictoins pour contrer les sanctions économiques de l’ONU. Selon un nouveau rapport de Recorded Future,  société de sécurité de l’information, il est fort probable que le régime de Kim Jong-un emploie des logiciels malveillants afin de miner des bictoins sur l’ordinateur d’autrui. La Corée du Nord a un engouement particulier pour les crypto-monnaies. Le gouvernement a été accusé d’avoir déclencher une attaque mondiale à l’aide de logiciels pour que le bitcoin monte, d’exploiter des bitcoins au sein de ses frontières et de pirater les échanges sud-coréens de la monnaie virtuelle.Selon Recorded Future, le régime nord-coréen dispose du savoir-faire, de l’intérêt et des raisons suffisantes pour lancer de telles attaques.« Les pirates nord-coréens possèdent déjà une expérience dans la gestion de botnets (réseaux d’ordinateurs zombies), l’exploitation de bitcoins et le vol de monnaie virtuelle ainsi que dans la modification de logiciels malveillants accessibles au public. Ces éléments sont essentiels pour être capable de créer et de gérer un réseau dissimulé de mineurs de bitcoins », indique le rapport de Recorded Future.

Les hackers se tournent maintenant vers le minage de crypto-monnaies

Les pirates informatiques se tourneraient maintenant vers l’exploitation de crypto-monnaies car les attaques via des logiciels de rançon sont devenues trop flagrantes. Ce type d’attaques attirent facilement l’attention des autorités au lieu de générer un flux régulier de gains.« A cause de diverses affaires, les attaques par logiciel rançonneur ont été reconnues du jour au lendemain comme un acte de cyberterrorisme », indique la société.Les hackers se spécialisent maintenant dans l’installation de mineurs de crypto-monnaie cachés sur les machines des utilisateurs, une manière plus régulière pour générer des revenus.Sur un forum russe, un hacker explique avoir été surpris de la facilité avec laquelle il a pu créer un réseau de mineurs de crypto-monnaie. Il a juste utilisé des « bots » afin de mettre en ligne 110 mineurs qui pour la plupart ont survécu.En outre, l’utilisation de logiciels malveillants de minage a permis le détournement de la carte graphique d’un ordinateur afin d’en extraire l’Ethereum, la deuxième crypto-monnaie la plus populaire après le Bitcoin, explique Recorded Future.Enfin, pour l’heure, il n’y a aucune méthode pour détecter l’activité d’un logiciel malveillant de minage sur un ordinateur. Seul un ralentissement de la machine pourrait indiquer un piratage de la crypto-monnaie qui alimente peut-être un portefeuille numérique nord-coréen.

Show More
Close
Close