Politique

La Corée du Nord possède 20 bases de lancement de missiles secrètes

Peu de progrès ont été accomplis dans le domaine de la dénucléarisation de la péninsule coréenne

Peu de temps avant la deuxième rencontre qui doit avoir lieu entre le président américain Donald Trump et le dictateur nord-coréen Kim Jong-un, des chercheurs ont découvert 20 nouvelles bases de missiles secrètes en Corée du Nord. C’est ce que rapporte la chaîne d’information américaine NBC.

Des missiles nucléaires peuvent être lancés à partir de ces sites. L’existence de ces bases n’a jamais été communiquée au monde.

Beyond Parallel , un projet parrainé par le groupe de réflexion Center for Strategic and International Studies (CSIS), a publié ce rapport dimanche. La Maison Blanche n’a pas encore réagi à cette information pour le moment.

Les Nord-Coréens jouent-ils à avec Trump ?

Victor Cha, l’un des auteurs du rapport, pense que les Nord-Coréens jouent avec Trump.

Même s’ils détruisent une partie de leur arsenal nucléaire, ils disposent toujours d’une capacité opérationnelle sans précédent. Rien n’indique que ces bases font partie des négociations sur la dénucléarisation. »

Cha est un Américain d’origine coréenne qui a travaillé sous George W. Bush et qui a longtemps été pressenti pour le poste d’ambassadeur des États-Unis en Corée du Sud. Il ne s’est jamais montré partisan de la stratégie de Trump dans la péninsule coréenne. Sa candidature à la fonction d’ambassadeur aurait été retirée  après que Cha avait affirmé qu’il fallait éviter à tout prix une attaque contre la Corée du Nord au cours de ses entretiens avec Trump.

Quel progrès ?

En dépit de l’auto-promotion de Donald Trump depuis un an concernant ses relations avec le dirigeant nord-coréen et la progression des deux pays en matière de dénucléarisationles États-Unis ont fait très peu de progrès dans ce domaine. Pire, la prolifération balistique se poursuit clandestinement. Pas plus que sous les prédécesseurs de Kim, mais il n’y a pas eu de dénucléarisation du tout.

En juin dernier, les deux dirigeants se sont rencontrés pour la première fois à Singapour. Peu de temps auparavant, la Corée du Nord avait stoppé ses essais nucléaires. En outre, elle n’a plus tiré de missiles balistiquesSelon Pyongyang, cela n’était plus nécessaire car les capacités nucléaires du pays ont maintenant été vérifiées. Les experts  en sécurité nationale n’ont pas été impressionnés. Dans la perspective de telles rencontres, il est normal de suspendre les essais nucléaires. 

Tags
Show More

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close